7
commentaires

jeudi 30 juillet 2015

1231. La photo de la carte d'identité


Stupeur et stupéfaction, il y a quelque temps j'ai découvert que ma carte d'identité était périmée. Bien évidemment j'ai fait trainer les choses bien comme il faut (oh juste un an) et puis je me suis dit que ça serait quand même bien de la refaire.

Il y a un an j'étais quand même passée à la mairie pour avoir la liste des documents à fournir. La dame m'a donnée une liste et a surligné les éléments nécessaires à un renouvellement. C'est que voyez-vous ça ne rigole pas. 
Dans l'ensemble rien de bien sorcier à dégoter: l'ancienne carte, un justificatif de domicile et bien entendu deux photos d'identité respectant les fameuses nouvelles normes.
Et c'est là que ça se gâte.  
 
Il y a un an, je me suis dit que ça pouvait attendre. J'ai laissé les vacances se terminer et j'ai oublié (de toute façon le voyage à Londres venait d'être annulé, encore). A chaque vacances j'y repensais et puis ça ressortait de mon esprit aussi vite que ça arrivait.

Cette fois-ci je me suis dis qu'il fallait vraiment que je me bouge, que ça allait finir par me jouer des tours. Alors, j'ai prit mon courage à deux mains et ... 
... j'ai sorti mon appareil photo.

J'ai eu un instant de folie, pendant lequel j'ai pensé que je pouvais prendre moi même la photo. La dupliquer en 4 exemplaires et aller tirer une photo avec 4 petites de moi à la borne photo de ma grande surface. Grande erreur !!!

J'ai commencé par lire les recommandations. Pas de bijoux (bon), pas de cheveux qui cachent les yeux (merde, j'ai une frange), oreilles bien visibles (doublemerde, j'ai les cheveux bouclés qui n'aiment pas faire ce que je leurs demande), il ne faut pas sourire (triplemerde, je vais décidément avoir une sale tronche).
Puis je suis allée demander de l'aide à ma maman, sauf que difficile de faire la tronche avec ma mère pliée en deux en regardant chaque photo qu'elle vient de prendre.
Du coup j'ai décidé de prendre la photo moi même, avec un retardateur, à bout de bras. Cheveux attachés, détachés, frange en rideau, frange sur le côté, frange relevée ...
Ces photos, vous ne les verrez jamais, je les ai de suite effacées. Dessus j'avais ou l'air d'un lapin prit dans des phares d'une voiture, ou d'une gardienne de prison. J'étais affreuse.

Je suis allée chez le photographe du coup. Il a prit un nombre incalculable de photos. Les éliminant les unes après les autres après les avoir prises. Pour 12,50€ je suis ressortie avec six photos conformes. Mieux que celles que j'avais prises. Pas géniales non plus hein. Vraiment pas le genre de photos que j'ai envie d'afficher chez moi. Ou d'utiliser comme photo de profil. Je sais que je ne suis pas photogénique, j'avoue que cette histoire m'a fichue un sacré coup au moral.


Et la je flippe ma race parce que si les photos ne sont pas conformes, ma demande va être rejetée et il va falloir recommencer.

...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Suivez-moi sur Hellocoton
7
commentaires

mercredi 29 juillet 2015

1230. Die with memories, not dreams

Vous le savez surement, j'aime me fixer des défis. Il y a quelques jours, j'ai fêté mes 29 ans et j'ai aussitôt eu envie de me fixer des objectifs à réaliser avant mes 30 ans. La grande question aura été de définir la longueur de la liste et puis est-ce que je reprenais les défis que je n'avais pas réussi à valider? Finalement je me suis dis que je n'allais pas me donner de limites et que j'allais écrire ce qui me faisait vraiment envie. Peut importe s'il y en a 5 ou 35.



1. Profiter de mes amis ...
2.  ... et de ma famille
3. Me faire tatouer
4. Agencer mon appartement autrement
5. Découvrir le monde
6. Retourner me baigner
7. Tester le yoga
8. Regarder un lever de soleil
9. Voir un coucher de soleil
10. Retrouver une chorale
11. Me servir de mon appareil photo en mode manuel
12. Passer une journée à Disney
13. Faire de nouvelles rencontres
14. Aller m'inscrire à la bibliothèque
15. Être plus ordonnée
16. Trouver une théière Mme Samovar
17. Visiter Versailles
18. Me faire passer avant les autres
19. Me remettre au sport
20. Aller sur le marché plus souvent
21. Profiter plus de mon balcon
22. Être moins matérialiste et donc me débarrasser de tous ces objets qui m'encombrent
23. Appeler plus souvent mon frère (ou lui envoyer plus de sms, mais surtout arrêter de devenir des étrangers)
24. Faire une folie sur un coup de tête
25. Aménager mon balcon.
26. Voir le feu d'artifice du 14 juillet


Ça sera donc 26 défis à tenter de valider. Vingt-six ça ne semble pas irréalisable.
Rendez-vous dans un an.
source
...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Suivez-moi sur Hellocoton
2
commentaires

lundi 27 juillet 2015

1229. Ma semaine en séries #180 à 187

 Quoi, quoi, quoi ??? Voilà sept semaines que je n'ai pas publié de semaine en séries !!! Sept semaines les gars, non mais qu'est-ce qui s'est passé? Je n'ai pas vu le temps passé et je crois ne pas avoir regardé de séries pendant un mois, genre pas du tout ! Et puis j'ai replongé dans Gilmore Girls ...
Voyons voir ça.

mon compte Bétasérie 
Je précise toujours de quels épisodes je parle. 
Je vous conseille de ne pas lire mon avis si vous n'avez pas vu l'épisode 
pour ne pas risquer d'être spoilé.



Call The Midwife
saison 4 - complète
+ 8 épisodes
Je l'avais dit dans mon dernier article, la saison 4 s'annonce différente et j'avais vu juste. Trixie que j'appréciais beaucoup devient insupportable et alcoolique. Chummy a complètement disparue, ah non elle repasse quand même en coup de vent pour le dernier épisode. Cynthia ou plutôt sœur Marie Cynthia est toujours aussi fade. Seule Patsy pourrait tirer son épingle du jeu, mais elle est reléguée au second plan. En plus tout est incroyablement prévisible...
La série a été renouvelée pour une cinquième saison, je pense pourtant que ça sera sans moi.


Catastrophe
saison 1, épisode 1
+ 1 épisode
Je ne sais plus comment j'ai découvert cette série, surement sur le blog de Téqui. (c'est ma bible en matière de séries) Cette série raconte l'histoire d'un coup d'un soir qui se transforme en grossesse.
J'ai trouvé le pilote original, je ne sais pas ce que ça peut valoir sur du long terme, mais du coup je vais continuer.


Outlander
saison 1, épisode 9
+ 1 épisode
Le fait d'avoir lu le livre m'a bloqué dans la série. Je sais qu'une scène absolument horrible va arriver et j'appréhende de la voir. Je n'arrive pas à savoir comment ils vont l'avoir tournée, mais au vu du réalisme de la série, je sens qu'elle va être très difficile à regarder.
Du coup j'adore toujours autant cette série, mais je l'ai mise de côté involontairement.


Younger
saison 1, épisode 8 à 11
+ 4 épisodes
J'ai terminé la saison 1 et chouette, une saison 2 est commandée !
C'est une petite série vraiment chouette pour l'été. Plus profonde d'ailleurs qu'on pourrait le penser au premier abord. Et puis quel gros plaisir de retrouver Hilary Duff et Sutton Foster ! La première me rappelle ma jeunesse et la deuxième m'avait tapé dans l’œil dans Bunhead!  Cette fille est hilarante ! Je suis ravie que son secret soit éventé pour Josh, je sens que ça va faire avancer les choses.


Castle
saison 7, épisode 1
+ 1 épisode
On avait laissé Becket au pied de l'autel et Castle dans sa voiture, elle même en train de bruler dans le bas côté. Malheureusement, la reprise m'a parue plate ! Tellement que j'ai archivé la série.


The Royals
saison 1, épisode 9 et 10
+ 2 épisodes
Oh mazette, alors la par contre c'est loin d'être plat! Les intrigues et les rebondissement s'enchainent sans que je ne les voient arriver. Cette série aussi est renouvelée et heureusement ! Je me suis attachée à tous les personnages et c'est la grande force de cette série, personne n'est en reste.


Baby Daddy
saison 4, épisode 13 à 19
+ 7 épisodes
Heureusement que Nephthys était là pour me rappeler que la série avait repris. Bon on avance pas vraiment, sauf pour Bonnie et Brad mais ça n'empêche pas la série d'être toujours incroyablement divertissante! (je suis juste un peu déçue qu'on nous ressorte un Ben amoureux de Riley, du coup byen bye Ross qui était pourtant plutôt intéressant)


The Office
saison 1, épisode 1 à 6
+ 6 épisodes
C'est mauvais comme tout, ce n'est pas drôle, les personnages ne sont pas attachants, c'est lourd et pourtant je vais me lancer dans la saison 2, parce que mon frère m'assure que c'est une série géniale et que je ne peux pas passer à côté.


Parks and Recreations
saison 1, épisode 1
+ 1 épisode
J'ai envie de dire idem que pour The Office...


 _________________________
soit 31 épisodes en sept semaines
(+ 6 saisons de Gilmore Girls)
_________________________
Les autres participantes:
Miss Bunny, Azilis, Mandy

...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Suivez-moi sur Hellocoton
4
commentaires

lundi 20 juillet 2015

1228. Mes dernières lectures: juin et juillet (partie 1)

C'est fou comme le nombre de mes lectures augmente pendant les vacances d'été. Nous sommes seulement le 15 juillet et j'ai lu ce que je lis habituellement en un mois.

En juin, petit bilan, une seule lecture et une petite panne. J'ai commencé pas mal de livres que j'ai reposé par la suite. Étrangement, j'ai très envie en ce moment de me replongé dans l'un de ces livres abandonné, mais bien évidemment je ne l'ai pas apporté en vacances...

Je finirai mon blabla en vous disant que je me suis inscrite au  Summer break challenge sur livraddict. Le principe étant de lire en suivant 10 des 20 consignes proposées par les organisatrices.

garantie sans spoilers comme toujours




Où on va, Papa ?
de  Jean-Louis Fournier
éditions Stock
Où le trouver
 

De quoi ça parle:
Jean-Louis Fournier raconte sa vie avec ses deux garçons handicapés.






La quatrième de couverture:
Jusqu'à ce jour, je n'ai jamais parlé de mes deux garçons. Pourquoi ? J'avais honte ? Peur qu'on me plaigne ?

Tout cela un peu mélangé. Je crois, surtout, que c'était pour échapper à la question terrible : « Qu'est-ce qu'ils font ? »
Aujourd'hui que le temps presse, que la fin du monde est proche et que je suis de plus en plus biodégradable, j'ai décidé de leur écrire un livre.

Pour qu'on ne les oublie pas, qu'il ne reste pas d'eux seulement une photo sur une carte d'invalidité. Peut-être pour dire mes remords. Je n'ai pas été un très bon père. Souvent, je ne les supportais pas. Avec eux, il fallait une patience d'ange, et je ne suis pas un ange.

Quand on parle des enfants handicapés, on prend un air de circonstance, comme quand on parle d une catastrophe. Pour une fois, je voudrais essayer de parler d'eux avec le sourire. Ils m'ont fait rire avec leurs bêtises, et pas toujours involontairement.
Grâce à eux, j'ai eu des avantages sur les parents d enfants normaux. Je n'ai pas eu de soucis avec leurs études ni leur orientation professionnelle. Nous n'avons pas eu à hésiter entre filière scientifique et filière littéraire. Pas eu à nous inquiéter de savoir ce qu'ils feraient plus tard, on a su rapidement ce que ce serait : rien.

Et surtout, pendant de nombreuses années, j'ai bénéficié d'une vignette automobile gratuite. Grâce à eux, j'ai pu rouler dans des grosses voitures américaines.

Pourquoi j'ai choisi ce livre:

Au boulot c'est plutôt chouette, nous avons commencé à nous prêter des livres. J'ai une collègue qui adore les polars et les romans de détective à qui j'ai souhaité prêter Les Nymphéas noirs. En échange, elle à absolument tenu à m'en passer un. Elle m'a demandé si j'aimais les livres rigolos et elle m'a passé celui la.

Ce que j'en ai pensé:

C'est totalement le genre de livre que je n'aurais jamais lu de moi même. Je ne suis pas très à l'aise avec le handicape. J'ai l'impression de ne pas me comporter naturellement. 
Ce livre ci ne m'a pas fait rire du tout. L'auteur raconte, avec un humour noir, des petits moments de vie avec ces enfants. L'humour est grinçant, presque dérangeant. On sent que c'est se façon à lui de se protéger, de ne pas sombrer à son tour. C'est beau, on sent bien l'amour de ce papa, c'est bouleversant parce que c'est très cru. Il n'y a pas d'enrobage.

Conclusion : Impossible de vous dire si j'ai aimé ou non. Comment pourrais-je juger l'histoire de quelqu'un.

------------------------------
Des vies parallèles de Lucy Caldwell éditions Plon
voir ma critique ici.
Où le trouver

Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL
------------------------------



Le buveur d'encre
de Eric Sanvoisin
éditions Nathan
Où le trouver


De quoi ça parle:
Un jour Odilon découvre un étrange client qui semble avoir aspiré un livre de la librairie familiale. Il décide de le suivre.






La quatrième de couverture:
Tandis qu'Odilon aide son père à la librairie, il aperçoit un client à l'air complètement ahuri qui se livre à un étrange manège. On dirait qu'il flotte à dix centimètres du sol, comme un fantôme. Puis, le client inconnu commence à boire un livre avec une paille !

Pourquoi j'ai choisi ce livre:

Ce livre fait partit de la liste de référence des ouvrages conseillés pour le cycle 3. Il était dans la réserve de l'école et surtout j'avais souvenir de l'avoir lu quand j'étais petite.

Summer break challenge:

19.Lire un ouvrage de moins de 100 pages

Ce que j'en ai pensé:

J'ai beaucoup aimé cette histoire, tellement que mes élèves de l'an prochain commenceront l'année en étudiant ce livre. J'espère qu'ils accrocheront autant que moi et que nous pourrons parler du plaisir que peuvent apporter les livres. Parce que c'est véritablement le sujet principal de ce petit bouquin: donner envie à des personnes n'aimant pas lire. 
Malheureusement, on en trouve beaucoup dans les classes et c'est quelque chose que je ne parviens pas à comprendre. C'est tellement bon de lire !
Ce lire est le commencement de toute une série qui compte à ce jour 7 livres. 

Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL

------------------------------



L'île des oubliés
de Victoria Hislop
éditions Le livre de Poche
Où le trouver


De quoi ça parle:
Lors d'un voyage en Crète Alexis fait de surprenantes découvertes sur sa famille.







La quatrième de couverture:
Saga familiale bouleversante et vibrant plaidoyer contre l'exclusion, ce roman d'évasion plein d'émotion et de suspense nous emporte sur une île au large de la Crète, Spinalonga, l'île des lépreux.

Alexis, une jeune Anglaise, ignore tout de l'histoire de sa famille. Pour en savoir plus, elle part visiter le village natal de sa mère en Crète. Elle y fait une terrible découverte : juste en face du village se dresse Spinalonga, la colonie ou l'on envoyait les lépreux... et ou son arrière-grand-mère aurait péri.

Quels mystères effrayants recèle cette île des oubliés ? Pourquoi la mère d'Alexis a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la bouleversante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets...

Pourquoi j'ai choisi ce livre:

Ma mère l'a lu et a adoré, elle m'a fortement incitée à le lire.

Summer break challenge:

18.Lire un livre que tout le monde a lu , sauf vous

Ce que j'en ai pensé:

On est pas passé loin du coup de cœur. J'ai trouvé ce livre particulièrement prenant. C'est simple je l'ai fini en trois soirées et j'avais un mal de chien à le poser pour faire autre chose. Cette histoire basée sur de vrais fait est addictive. Surprenant de penser qu'une colonie avait été crée sur une ile pour contenir une maladie. Encore plus surprenant de découvrir que l'ile était loin d'être une prison. (il ne faut pas oublier d'ailleurs que cette maladie existe toujours)
Pourtant la fin m'a déçue, on est replongé d'un coup dans le roman romancé. Au final tout se résout trop facilement, dommage.

Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL
 
------------------------------


Les filles au chocolat, 
tome 1 : Coeur Cerise
de Cathy Cassidy
éditions Nathan
Où le trouver
 


De quoi ça parle:
Lorsque le papa de Cherry retombe amoureux, celle-ci est ravie. Sauf que cela implique un déménagement et une nouvelle famille. Avec quatre futures demi-sœurs. Un peu stressant lorsqu'on n'a que 13 ans.



La quatrième de couverture:
Cherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d'une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles sœurs et le charme irrésistible de Shay…

Pourquoi j'ai choisi ce livre:

Difficile de ne pas avoir entendu parler de la saga. Et puis après L'île des Oubliés j'avais besoin d'une lecture légère.

Summer break challenge:

7. Commencer une nouvelle saga

Ce que j'en ai pensé:

Je retombe en enfance. L'histoire de Cherry est rafraichissante. Les pages se tournent toutes seule et c'est plein de bons sentiments qui laissent le sourire aux lèvres et le cœur léger. Une lecture vraiment parfaite pour les vacances. Mais attention, le livre soulève aussi des histoires et des problèmes bien plus profonds qui ne peuvent laisser indifférent. Comment ne pas être touchée par l'histoire de Cherry et de ses trésors???
Chaque tome permet de découvrir l'une des cinq filles. J'ai beaucoup apprécié Cherry est sa manie d'enjoliver la vérité, j'ai eu un passage comme ça aussi à l'adolescence. J'ai hâte de découvrir les autres filles et d'en apprendre un peu plus sur elles.

Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL
------------------------------




Les petits Diables, 
tome 2 : C'est pas nous
de Olivier Dutto
éditions Soleil

De quoi ça parle:
Tom et Nina sont frères et sœurs, à leur plus grand malheur. Même si, finalement, c'est plutôt pas mal d'avoir quelqu'un à faire tourner en bourrique...




La quatrième de couverture:
" Les enfants, c'est bien... mais c'est épuisant... Surtout quand c'est pas les vôtres et particulièrement quand c'est eux... Ces deux p'tits diables... Après, on va dire que je dors toute la journée. Mais si vous voulez ma place, je vous la laisse, vous comprendrez... Ah ! Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour une journée sans bruit... Rah, non... les revoilà ! " Grippy, le chat.

Pourquoi j'ai choisi ce livre:
Dans la famille il y a une "tradition" qui veut qu'on reçoive une BD pour notre anniversaire. Mon petit frère a reçu celle-ci pour le sien.

Summer break challenge:

5. Lire une BD et/ou un manga

Ce que j'en ai pensé:

Forcément si vous avez un frère (ou une soeur) vous ne pourrez rester insensible aux bêtises de Tom et Nina. Moi ça me fait rire. Surtout qu'à la maison à part mon père, on la lit tous cette BD et ça nous rappelle des souvenirs.

Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL
...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Suivez-moi sur Hellocoton
8
commentaires

vendredi 17 juillet 2015

1227. Inspiration Scotland

source

En ce moment je suis légèrement obsédée par l'Ecosse. J'ai envie de ces grands espaces, de tout ce vert et de ce bleu gris. Les lumières semblent différentes là bas. J'ai envie de partir avec mon appareil photo, un pique nique et un livre, de me poser et de passer la journée à ne rien faire, si ce n'est aller visiter quelque vieux châteaux. Il faut dire que je ne suis pas une grande fanatique du lézardage à la plage et du soleil qui fait rougir la peau.


Je vous ai déjà parlé de mon envie de roux. J'adore cette couleur vibrante qui se marie rudement bien avec la peau claire. (j'ai même réussi à glisser un renard dans les photos !)

Et bien évidement je ne pouvais pas parler d'Ecosse sans vous montrer des hommes en kilt.


Heu en kilt, j'ai dit ...

...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Suivez-moi sur Hellocoton
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki