0
commentaires

samedi 5 septembre 2015

1252. J'ai testé pour vous: le bronze St. Tropez

Avant d'aller à Nîmes et d'exposer mes blanches jambes, j'ai eu envie de les autobronzer puisqu'elles refusent de prendre naturellement de la couleur. 
J'ai ressorti un très vieil autobronzant Yves rocher qui m'a fait les pieds oranges et a laissé mes jambes toutes blanches. Je l'ai balancé à la poubelle et je suis allée à la recherche de la crème de la crème des autobronzants: ceux de la marque St. Tropez.


Self Tan Starter Kit - St. Tropez
prix: +/- 21 euros
J'ai profité d'une super promo pour acheter ce kit car avouons le, ces produits sont plutôt chers. 

J'ai frileusement choisi la version claire et je dois avouer qu'elle porte bien son nom. Le produit laisse un léger hale sur la peau, comme si on s'était exposé une petite journée au soleil. On est bien loin de l'orange affreux. Si c'était à refaire je prendrais la version foncée. J'aurais aimé avoir vraiment l'air bronzé, pas juste halée. Il faut dire aussi que mes jambes sont tellement blanches qu'on part de très loin. Par contre pour donner bonne mine au niveau du visage le clair est parfait.

Le produit s'applique avec un gant et j'avoue que une bonne technique. Je n'ai eu aucune marque sur les jambes ou sur le visage. Par contre j'ai raté l'application sur les bras (oui j'ai eu envie de tenter).

L'exfoliant n'est pas mal du tout, les grains sont petits mais pas trop durs, du coup il est parfait pour le corps (je n'ai pas tenté sur le visage). J'ai du mal à mettre de la crème hydratante régulièrement. Je l'ai utilisée une seule fois et je n'ai pas grand chose à en dire. L'odeur est discrète et pas désagréable et elle semble hydrater. Je ne lui en demande pas plus.
J'attends une bonne promo (l'avantage de l'acheter sur Asos) pour acheter la version foncée, ça sera surement pour l'an prochain c'est un peu tard maintenant, avec toute l'eau qui tombe on risque de ne pas croire que c'est naturel (bon ok ça ne l'est pas, mais je voudrais qu'on le croit). 

Je pense que je vais continuer d'appliquer le produit sur le visage pour tenter de garder la bonne mine que j'ai ramené de Nîmes.

(aujourd'hui je fête mon anniversaire avec les copines et j'ai lancé un concours de bronzage.
Comme si j'avais une chance de gagner ...)

...............................................

Rendez-vous sur Hellocoton !

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
0
commentaires

jeudi 3 septembre 2015

1251. Nouvelle rentrée, nouveaux services

S'il y a bien quelque chose de pénible tous les ans c'est de revoir les services de récréation. Il faut savoir que dans une école on a différents services à se répartir.

- celui entre 8h20 et 8h30, en général plutôt pénard les enfants sont encore dans le coltar. Sauf qu'il implique d'être ponctuel et organisé (difficile de passer à la photocopieuse quand on est de service d'accueil). Du coup il faut avouer qu'il n'est pas très prisé. Parfois, on a la chance d'avoir une collègue matinale ou une collègue qui habite au dessus de l'école et qui du coup accepte de s'en charger en échange d'un service long.
- celui de la récréation du matin, 15 min en élémentaire, 30 en maternelle.
- celui de l'accueil du midi, 10 minutes plutôt sympathique sauf que couplé avec le temps d'APC (soutien ou de réunion) il laisse parfois peu de temps pour manger, corriger les cahier du matin et faire les derniers préparatifs de l'après-midi.
- celui de la récréation de l'après-midi, qui tend à disparaitre avec les nouveaux rythmes scolaires. En hiver il n'est pas apprécié mais en été beaucoup plus. Sa durée dépend de ceux qui le surveillent et de la météo. 


Le problème est mathématique, il consiste à distribuer ces temps de services équitablement entre tous les collègues tout en essayant de respecter les gouts et les demandes de chacun. Et la, autant vous dire que ça se complique ...
Moi par exemple, je déteste les services de 8h20, par contre j'accepte volontiers de les échanger contre des service du midi.
Mais ce que je préfère c'est faire des services avec des copines. C'est chouette de pouvoir partager cette corvée avec quelqu'un qu'on apprécie.

Alors ça râle, ça bougonne, on fait des calculs savants, on s'échange deux services d'accueil contre trois du matin. On accepte de faire 5 minutes de plus à condition d'être avec collèguecopine.


Cette année, j'ai hérité du lundi matin et du mardi et jeudi après-midi. D'ailleurs le jeudi je suis avec une copine.

Pourquoi ne pas garder la répartition de l'an dernier (outre le fait que l'équipe change), mais parce que ça serait bien trop simple voyons ! Et puis on a essayé d'en refiler plus à la stagiaire, faut bien la bizuter un peu.


...............................................

Rendez-vous sur Hellocoton !

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
2
commentaires

mardi 1 septembre 2015

1250. Nîmes

Ca y est c'est la rentrée. Fin des vacances. J'ai hâte de découvrir mes nouveaux élèves et en même temps j'étais bien en vacances. Du coup j'ai eu envie de me replonger un peu les souvenirs et de les partager avec vous.
Cet été j'ai été invitée à Nîmes et spolier, c'était chouette !

LUNDI
Le voyage:
Lundi matin, 5 heures, mon réveil sonne. Ça pique fort, mais il faut y aller. Mon train est à 8 heures, il ne faudrait pas le louper. Se lever à 5 heures pour un train à 8 heures, vous aussi vous la voyez gros comme une patate l'erreur ??? Et oui je suis arrivée à la gare avec une heure d'avance. C'est long d'attendre une heure dans le froid. Pour aller à Nîmes c'est trois trains et la première correspondance s'est plutôt mal passée puisque le second train a eu 35 minutes de retard. Heureusement j'avais  2 heures pour changer de gare, plus qu'assez. Je vous épargne aussi mes voisins de trains, mais ceux qui me suivent sur twitter auront plaint avec moi la future maitresse du petit bonhomme qui était assit en face de moi et qui ne connait pas le non. Et je pense que vous pouvez plaindre la famille qui voyageait avec 3 chats et qui parlait tellement fort que tout le wagon connait désormais les moindres secrets de leurs vies.

Les visites:
7 heures de transport plus tard, me voilà arrivée à Nîmes et oh merveille, le soleil existe en faite toujours! J'avais fini par croire qu'il avait disparu pour toujours.


Pas de temps à perdre, mon amie m'emmène de suite voir le Pont du Gard et comme elle ne fait jamais les choses à moitié, nous allons voir le musée, le cinéma et la ludothèque.
Le pont est très impressionnant et on se sent tout petit à côté. D'ailleurs à votre avis, combien d'A380 peut-on garer sur le pont? 3 Et la Statue de la liberté peut-elle passer dessous? oui, tout juste Et les arènes? Oui Et le Colisée? Non.


Comme il était encore tôt, nous sommes ensuite allées visiter Uzès. Cette ville est le premier duché de France, mais comme la visite du château coute 18 euros nous avons préféré déambuler dans les rues. Uzès est classée ville d'art et d'histoire et clairement elle le mérite, c'est très beau.
Les vacances comment bien!

MARDI

Aujourd'hui mon amie me fait découvrir Nîmes en commençant la visite par la Tour Magne. Une très haute tour de guet ou qui servait à montrer la richesse. Une fois tout en haut le panorama est magnifique, il offre une vue sur toute la ville.


La tour est située dans les hauteur des jardins de la fontaine, un joli jardin plein de verdures, de bassins pleins de carpes et de cascades.


En plein milieu de la ville, au croisement de deux rues, on tombe d'un coup sur la Bibliothèque tout en verre et en face la Maison Carrée. La Maison Carrée date du premier siècle, c'est un ancien temple romain dédié à Auguste. Aujourd'hui, c'est un cinéma qui retrace l'histoire de la ville de Nîmes.

Bien évidemment, impossible d'imaginer une visite de Nîmes sans visite des Arènes. Clairement c'est ce qui m'a le plus impressionné. Et puis c'est amusant de voir en vrai ce que j'ai présenté à mes élèves en photos. Clairement cette année je ne leur présenterai pas de la même façon.


MERCREDI

Aujourd'hui nous avons pris la voiture et traverser la Camargue pour se rendre à la plage aux Saintes Maries de la mer. La Camargue, c'est beau, sauvage, plein de taureaux, de flamants roses et de chevaux. J'ai trouvé les Saintes très touristiques, mais ces petites ruelles sont très pittoresques et j'ai vu la vierge noire. (et des hérissons)
Bonheur, je me suis baignée. Ce n'était pas arrivé depuis des années.


Visite ensuite d'Aigues-Mortes, c'est une ville fortifiée par le roi Saint Louis appelé aussi le roi Louis IX. C'est de cette ville qu'il est parti en croisade. Il parait qu'il faut y gouter la fougasse d'Aigues-Mortes qui est une fougasse sucrée au parfum de fleur d'oranger. J'ai goûté celle cuisinée par la maman de mon amie et j'ai beaucoup aimé le gout.
J'ai d'ailleurs développé une véritable passion pour la fleur d'oranger pendant ces vacances. Maintenant je rêve de trouver un parfum qui la sente. On m'a conseillé le Fragonard, vous connaissez? D'autres à me conseiller?

JEUDI
Les visites:
J'avais tellement entendu parler de la pharmacie de Quissac, pharmacie la moins chère de France qu'il était difficile de partir sans y aller. Bon c'est impressionnant, cette pharmacie est grande comme un supermarché et effectivement les prix sont surprenants. J'ai été plutôt raisonnable (j'ai acheté pas mal de choses pour ma maman), mais je crois que je le serais moins si j'y retournais.

Le voyage:
Le retour a été plutôt pénible. Le premier train est arrivé en retard à Paris, du coup j'ai du courir pour changer de gare. J'ai eu de justesse le second train qui finalement a du s'arrêter sur les voies car le train d'avant a du faire appel aux secours pour l'un de ses passagers.
Heureusement le troisième train nous a attendu, il n'y en avait plus après. J'aurais été bloquée à Rouen. Arrivée à Dieppe avec seulement une demi-heure de retard, le dernier train à bien rattrapé le temps perdu. Piuf retour chez mes parents vidée, mais ravie de mon voyage.

...............................................

Rendez-vous sur Hellocoton !

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
8
commentaires

dimanche 30 août 2015

1249. Nouvelle rentrée, nouveaux collègues

Demain je ferai ma quatrième année, déjà. Pour la première fois, je ne change pas d'école. C'est fou, il m'a fallu du temps pour le réaliser.
Cette année je vais découvrir une nouvelle collègue, une seule. Je fais partie des anciennes de l'école maintenant.
Dans les écoles il y a souvent des collègues types. Oui, c'est un peu cliché et caricatural et pourtant c'est une constatation basée sur ma propre expérience. Pour des raisons évidentes, je parlerai ici de collègues au féminin (oui, ce n'est pas dans le boulot qu'on rencontre son prince charmant).


- Il y a celle qui ne mange que bio. Tous les midis, elle va ramener sa gamelle pleine de choses que je ne connais pas, associées avec des graines toutes plus étranges les unes que les autres.
- Il y a la collègue réac, celle qui est la première à te parler politique et syndic et à te demander auquel tu appartiens. Elle râle et critique beaucoup, mais dans le fond elle adore son boulot. Elle en a juste marre de voir qu'on lui met des bâtons dans les roues.
- Il y a la collègue qui part en retraite l'an prochain. Facile à vivre, elle s'amuse de tous les changements qui nous font râler. De toute façon, elle, elle continuera d'utiliser ses méthodes qui fonctionnent si bien et peu importe si désormais la technique opératoire de la soustraction qu'elle enseigne n'est plus à la mode: le résultat est le même non.
- Il y a la collègue bosseuse, elle par contre elle est à la page sur toutes les nouveautés pédagogiques. Les nouveaux programmes de 2016, elle peut te les réciter par cœur !!! D'ailleurs, tu ne la vois jamais se poser en salle des maitres, sauf à 11h30 où elle vient réchauffer son tupperware tout en corrigeant ses cahiers.
- Il y a la collègue mère avant tout. L'école ce n'est qu'un boulot comme un autre et à 15h45 il faut qu'elle aille récupérer ses enfants. Non, elle ne peut pas faire de réunion le mercredi après-midi, ni le jeudi soir parce qu'il faut emmener petit dernier au judo et sœur ainée à la danse. D'ailleurs le mardi y a caté.
- Il y a la collègue rigolote, celle qui tente d’aplanir les conflits. Qui a toujours un bon mot à dire histoire de détendre l’atmosphère, même après un mot de parents remettant en cause notre façon de faire (mais pourquoi enseignez-vous l'imparfait avant le passé simple ???), même lorsque les élèves ont été horribles, même lorsque la visite de la tutrice s'est mal passée.
- Il y a pour finir la collègue stagiaire. Elle débute dans le métier et squatte la photocopieuse. C'est à se demander si elle n'a pas déjà explosé son budget. Elle tente de se glisser dans le moule comme si elle avait déjà fait ça toutes sa vie, mais en réalité elle stresse, parce que ce n'est pas un métier facile. C'est la première à sortir de la salle des maitres lorsque ça sonne (voir avant que ça sonne).


Voyons voir dans quelle catégorie sera la nouvelle...
Et vous, dans vos écoles, ça vous parle ces catégories ?

...............................................
Rendez-vous sur Hellocoton !

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
9
commentaires

jeudi 27 août 2015

1248. C'est presque la rentrée

Ce soir je rentre chez moi. Il le faut bien la rentrée approche grandement. Je compte passer à l'école demain pour mettre en place les tables et les chaises et pour remettre quelques affichages. 
Je sais que mon blog est lu par quelques enseignants débutants, alors je profite de ma petite ancienneté pour vous donner quelques conseils que j'ai été très contente qu'on me donne avant de débuter en élémentaire (ou que j'aurais aimé qu'on me donne l'an dernier).


Prévoyez un temps assez long pour la distributions des papiers et des cahiers (d'ailleurs je conseille plutôt de donner le matériel au compte-gouttes). Bizarrement, les plier, les découper et les coller dans le cahier de liaison prend un temps infini, comme si les enfants avaient oublié comment utiliser un bâton de colle pendant les vacances.


Commencez rapidement les apprentissages, les enfants n'attendent au final que ça. Pas la peine de passer une semaine à proposer des choses originales, autant entrer dans le vif du sujet immédiatement. Cette année je tente les 8 défis proposés par Miss Bubble et dès mercredi je lance les premières séquences.


Soyez déjà au clair sur la façon dont vous souhaitez que les enfants présentent leurs cahiers et sur les symboles que vous allez utiliser pour l'écriture. Personnellement je fais une vague pour dire qu'il faut sauter une ligne et une flèche pour indiquer qu'il faut retourner à la ligne. J'écris les titres à un carreau et on les souligne au stylo rouge ... J'ai du improviser l'an dernier et une fois qu'on a lancé un symbole, difficile de revenir en arrière.


Ne prenez surtout pas de retard dans les corrections, la première période étant très lourde n'hésitez pas à privilégier le travail sur ardoise ou sur cahier d'essai (je n'aime pas le mot brouillon) ou vous allez pouvoir faire des corrections collectives. 


N'hésitez pas à aller discuter avec vos collègues. On rencontre des gens vraiment chouettes dans les écoles, certaines de mes meilleures amies ont d'abord été des collègues. Leur demander de l'aide n'est pas du tout une preuve de faiblesse.

...............................................

Rendez-vous sur Hellocoton !

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki