mardi 5 avril 2011

626. Un indice de trop, la troisième fille



Quatre vols viennent d'être commis. Qui a dérobé le collier d'émeraudes ? La comtesse Rossakoff ? Lady Runcorn ? Johnston, le millionnaire sud-africain ? Ou peut-être Bernard Parker, que tout semble accuser ? L'inspecteur Japp, perplexe, appelle son vieil ami Hercule Poirot à la rescousse. Celui-ci lui déclare, avec son assurance coutumière, que le prochain vol sera le dernier. L'occasion est en effet trop belle pour le détective de faire montre de sa légendaire sagacité...


Autant j'ADORE me plonger dans une enquête d'A. Christie autant leurs adaptations me laissent de marbre. Arrivé à la pub, l'histoire commence à peine et c'est quelque chose que je peux presque reprocher à toutes les adaptations: leurs lenteurs!
Il faut dire aussi que je trouve les acteurs souvent bien mauvais. Ici Poirot me semble bien fade et Hasting trop différent.
Sérieusement on dirait que sa moustache à été collée sur sa lèvre à la va vite...
Quand à l'histoire j'avoue ne pas l'avoir vraiment suivie .. et même avoir zappé avant la fin exaspérée par le mauvais jeu des acteurs.

----------------------------------------------------------------

Cela faisait quelques temps déjà qu'Hercule Poirot travaillait sur cet essai consacré aux maître du roman policier. Content de lui, il espérait désormais jouir de journées tranquilles. Mais voilà qu'une jeune fille débarque chez lui et raconte qu'elle pense avoir commis un crime mais n'en est pas sûre. Avec l'effronterie de la jeunesse, elle déclare que lui, Hercule Poirot, est trop vieux pour résoudre cette énigme. Son sang ne faisant qu'un tour, il choisit de reprendre du service et de repartir à la chasse. Malheureusement, aussi vite qu'elle était arrivée, la jeune fille s'enfuit...


J'ai été agréablement surprise par cette enquête, bien plus rythmée et surtout mieux interprétée que la première! Il faut dire que j'ai eu la surprise d'y retrouver la talentueuse Jemima Rooper (Lost in Austen). Hercule Poirot retrouve ici toute sa superbe qui le caractérise et Ariadne Oliver est absolument parfaite dans son rôle d'écrivain qui croit tout savoir. Bref un petit régal, qui m'a donné bien envie de découvrir le livre.

Billet rédigé dans le cadre du chalenge Agatha Christie,
organisé par Les livres de George Sand et moi






Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Eh bien, j'ai trouvé cette deuxième adaptation très décevante pour ma part, mais j'avais lu le roman avant, et le téléfilm prend trop de libertés à mon goût.

    RépondreSupprimer
  2. Ah effectivement moi je n'ai pas lu le livre.

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki