dimanche 17 janvier 2016

1303. Il est temps de sortir Excalibur de son rocher

Si vous me suivez depuis quelques temps déjà, vous savez que j'adore les légendes Arthuriennes, j'étais ravie d'apprendre qu'ils allaient en faire une comédie musicale (ils = Dove Attia et Giuliano Peparini). J'ai été encore plus contente lorsque des places ont été vendues sur vente-privée. J'ai embarqué deux copines avec moi et hier soir, nous étions au palais des congrès pour assister à la dernière représentation Parisienne.Il faut savoir qu'avant d'aller voir le spectacle, je ne connaissais qu'une seule chanson, j'ai choisi de garder la surprise jusqu'au bout. 

Je n'avais pas vu de comédie musicale depuis Autant en emporte le vent dont je garde un très bon souvenir, malgré le manque de succès.

Après avoir mangé un très bon burger chez Léon (et une gaufre à la chantilly pas mal non plus), j'ai découvert une nouvelle salle de spectacle: le palais des congrès. La salle est très grande, mais vraiment bien fichue, nous étions au départ placé presque tout en haut et on voyait vraiment bien la scène. Coup de bol, la salle n'étant pas pleine, nous avons pu nous avancer au point de changer de catégorie, j'étais ravie !

source
Qui ne connait pas l'histoire du jeune Arthur, fils caché du Roi de Bretagne Uther Pendragon et d'une baronne dupée par celui-ci? 
Arthur qui arrive un jour à sortir Excalibur du rocher et qui devient le nouveau roi, celui qui devra sauver le royaume des attaques des Saxons, celui qui devra ramener la paix, celui qui devra racheter le comportement de son père en trouvant le graal. 

source
Dans le spectacle l'accent est mis sur le triangle amoureux entre Arthur (Florent Mothe), Guenièvre (Camille Lou) et Lancelot (Charlie Boisseau) et sur la vengeance de Morgane (Zaho).

Le spectacle commence dès l'entrée dans la salle, des enfants sont emmenés sur scène par des druides pour tenter d'enlever Excalibur du rocher et miracle un petit blondinet à réussi et est reparti avec l'épée. 
Et puis la lumière s'éteint, on nous invite à faire taire nos téléphones et Merlin apparait. Le fond de la scène est un écran géant, les images projetées sont souvent un peu kitch, mais d'une qualité parfaite. J'ai adoré le jeu de scène avec les "portes" coulissantes et les rideaux qui permettaient de dissimuler plus ou moins l'arrière scène. Gros coup de cœur aussi pour tous ces danseurs qui apparaissent dans le public alors qu'on ne s'y attend pas.

source
Je n'ai pas été très convaincue par les passages joués, heureusement il y en a peu au final. Clairement nous avons affaire ici à des chanteurs et pas des acteurs. Excepté,le personnage qui joue le frère d'Arthur qui apporte un vrai comique à l'histoire, avec des blagues très actuelles. 
J'ai découvert ici les voix de tous les personnages, je ne les connaissaient pas. Je n'ai pas aimé du tout celle de Zaho que je n'ai pas toujours trouvé juste, pas très à l'aise non plus sur scène et avec une grande tendance à surjouer. Quant aux autres se sont de vraies voix de comédies musicales, un peu trop lisses. Cela manquait d'une belle voix grave ou d'une voix avec un timbre particulier. J'ai pourtant découvert ici Camille Lou que j'ai trouvé parfaite, elle incarne vraiment le rôle. J'ai trouvé les chansons agréables, mais à part la fameuse Quelque chose de magique, aucune ne reste vraiment en tête. J'ai bien envie de me procurer l'album pour pouvoir les écouter de nouveau.

source
La scène est immense et j'ai parfois trouvé qu'elle était un peu trop vide, les danseurs ont des physiques plutôt atypiques et du coup je me rendais vraiment compte que c'était toujours les mêmes qui interprétaient de nombreux rôles. D'ailleurs pourquoi mettre deux trampolines sur scènes pour réaliser seulement 4 sauts ? (oui j'ai compté) J'ai été charmée par la modernité des chorégraphies, les danses irlandaises, par le cerf, Leia et le danseur à dread lock (on ne se refait pas).

source
Certains détails m'ont parus un peu surprenants (les suivantes toutes enceintes, le cerf et le loup, les masques grotesques des ombres) et l'histoire avance souvent trop vite, le couronnement d'Arthur est bien vite expédié, la table ronde n'est pas très exploitée, mais l'ensemble est cohérent et harmonieux. En tout cas, cela m'a donné envie de relire des Légendes Arthuriennes et de revoir la série Merlin (on ne se refait pas bis).

Et vous, vous l'avez vu? Ça vous tente?

...............................................

Rendez-vous sur Hellocoton !

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

2 commentaires:

  1. Pas vu... et pas tentée ! Je suis vraiment pas fan des comédies musicales (sauf Notre-Dame de Paris, mais j'étais gamine ^^), y a toujours un truc qui me gêne dedans ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un peu culcul les comédies musicales, de la à dire que j'aime le culcul il n'y a qu'un pas ;)

      Supprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki