jeudi 22 juin 2017

1429. F*ck les complexes (enfin j'y travaille)

J'ai beau avoir tout à fait conscience d'être grosse et le vivre très bien au quotidien, cela ne m'empêche pas d'avoir des complexes (comme tout le monde je crois).


Forcément, l'été avec les corps qui se dénudent, les complexes sont un peu plus difficiles à surmonter. En ce moment, en région parisienne, nous avons un temps de merde. Il fait beaucoup trop chaud, tellement que j'en viens à affronter mes complexes. 


L'un de mes plus gros complexe, ce sont les bras qui pendouillent. Vraiment celui la, je n'arrive pas à m'y faire. C'est étrange parce que sur les autres ça ne me dérange pas, mais sur moi je trouve ça vraiment très laid. Alors généralement, je porte des hauts avec des manches 3/4. Même en plein canicule. Et puis hier j'ai dit stop, c'était ridicule et j'ai porté un T-shirt à manche courte. Et bien personne ne m'a regardé bizarrement. Aucun de mes élèves ne m'a fait de réflexion, alors banco. Je crois que j'ai définitivement franchi un cap. Je ne suis pas encore prête pour le débardeur, mais ça viendra quand même.


Deuxième complexe, le combo jambe/cheville bien trop "poteau" chez moi. Du coup je ne porte que très rarement des jupes/robes, mais il faut tout de même avouer que quand il fait chaud c'est ultra agréable d'avoir de l'air sur les jambes (même si j'avoue que le pantalon facilite bien la vie et que les cuisses qui frottent sont un vrai fléau). 
Aujourd'hui, j'ai mis ma robe longue (à manches courtes) pour aller bosser et non seulement on ne m'a pas dévisagé, mais j'ai même eu plusieurs compliments.


Je ne sais pas quel est le véritable but de cet article, je crois que j'étais juste très fière de moi et que j'avais envie de le partager. 
Aujourd'hui, quelqu'un m'a dit que j'étais irrespectueuse et ça m'a énormément touché, parce que c'est vraiment un défaut que je ne pense pas avoir. Je sais que c'est la colère qui parlait, mais j'ai vraiment du mal à passer outre.
Aujourd'hui, j'ai appris qu'une de mes amies essayait d'avoir un bébé.

Je crois que j'avais besoin de me rappeler de ces deux derniers petits bonheurs, parce que ce soir je n'ai pas vraiment le moral.
Je sais que la chaleur et la fatigue n'aident pas, ça va passer.
...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

4 commentaires:

  1. Irrespectueuse ? La vache !!! J'espère que ça va vite aller mieux ton moral <3

    Et bravo pour faire la nique aux complexes ! Mon prochain objectif : oser le short =)
    Et d'ailleurs en parlant de short, c'est mon astuce pour les cuisses qui frottent... sous les jupes et robes, je porte des shorts, genre cycliste (des leggings version short), j'en trouve pas chers à Kiabi et ça marche du tonnerre !! =)

    RépondreSupprimer
  2. Les crèmes nox ou bariaderm c'est un bonheur pour les cuisses. Ça évite les échauffements et on peut profiter des robes et jupes en toute tranquillité. Et les complexes c'est chiant mais au final il n'y a qu'un très petit nombre de gens qui passe leur temps à juger les autres mais ces gens là n'ont pas d'autres choses à faire alors fuck ces personnes et habillons nous comme on aime

    RépondreSupprimer
  3. Je viens ici tous les jours mais je ne commente jamais, mais là, je me devais de le faire.
    Félicitations pour oser affronter tes complexes ! Et pour les cuisses qui frottent, je te conseille la crème Bariederm à mettre le matin avant d'enfiler ta robe. C'est magique ! Plus de cuisses qui frottent du tout ! (et ce même si comme moi, tu es grosse !)

    RépondreSupprimer
  4. Tu as raison, la vie est trop courte pour ne pas oser, même si ce n'est pas facile !

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki