samedi 13 septembre 2014

1132. J'ai regardé Gemma Bovery et j'ai envie de lire Flaubert

Hier soir je suis allée au ciné. Et oui, truc de dingue ça n'était pas arrivé depuis ... La reine des Neiges! Je trouve rarement le temps d'aller au ciné et pourtant j'adore ça! Hier avec ma copine L on a profité des places des contremarques que j'avais gagné chez Ciloubidouille. On s'est pointé comme des fleurs au ciné vers 20h sans savoir ce qu'on allait voir. Pique-nique-douille, ça sera Gemma Bovary parce qu'on en a toutes les deux entendu parler et que la séance commençait à 19h50 donc on avait pas trop le temps de prendre le temps de la réflexion.


garantie sans spoilers comme toujours





Dans un petit village de Normandie, Martin Joubert accueille avec un grand plaisir ses nouveaux voisins les Bovery. Charles et Gemma arrivent tout juste de Londres et découvrent la vie à la campagne.
Martin est particulièrement intéressée par Madame Bovery: Gemma Bovery qu'il identifie comme l’héroïne d'un de ces romans préféré.
Et effectivement le destin de Gemma semble être liée avec la Emma de Flaubert. 







Luchini est complètement barré on le sait et incroyablement cultivé, c'est à ce demander si le personnage de Martin n'a pas été créé en s'inspirant de lui. Il joue ici le rôle d'un parisien qui vient s'installer en Normandie pour se détacher du stresse et des ennuis. Il reprend donc la boulangerie de son père et fait des croquinettes, la multi-céréales, sa spécialité.

« Comme un tas de Parisiens aussi cons que moi, dit-il, j'avais cru y trouver l'équilibre et la tranquillité. C'est raté. »


Il s'ennuie dans sa vie un peu trop monotone entre ses boules de pain, sa femme qui sait tout et son fils qui ne sait rien.
Et puis débarque les Bovery. Charles restaurateur d'objets anciens et la sublime Gemma. Gemma qui s'extasie devant les paysages et le pain. Gemma qui vêtue de robes fleuries et de bottes en caoutchouc parcourt la campagne. Et la vie Normande commence à lui peser, alors elle prend un amant.
Exactement comme Emma Bovary... Martin est frappé par la ressemblance entre Gemma et Emma. Et connaissant le destin funeste de celle-ci (mais aussi, parce que Gemma est sublime), il ne peut s'empêcher d'être attiré par elle et de vouloir la connaitre et la protéger.

En rédigeant cet article, je découvre que ce film est une adaptation d'un roman graphique de l’auteure anglaise Posy Simmonds. Et que c'est cette auteur qui à écrit Tamara Drewe, lui aussi adapté en film avec aussi Gemma Arterton dans le rôle titre. Bon j'étais persuadée de vous avoir fait un article sur Tamara Drewe et il semble que non. Dommage, parce que c'est un film que j'avais bien aimé et parce que j'aurais pu ici vous présenter les ressemblances. Et en même temps, on s'en fout!


Je suis, une nouvelle fois, complètement tombée sous le charme de Gemma Arterton! Cette femme est d'une beauté à couper le souffle. Il y a de nombreux gros plan sur elle et j'avoue m'être sentie un peu jalouse de tant de beauté et de simplicité. Elle a en plus, (oui parce qu'être jolie ça ne suffisait pas) une grâce certaine et chacun de ses mouvements est rempli de charme. C'est bien simple, si j'étais un garçon (ou si j'aimais les filles) je serais amoureuse d'elle !

Voir ce film, cette verdure, ma Normandie m'a fait un bien fou! J'ai eu l'impression de me ressourcer un moment. Les paysages, cette verdure, sont vraiment magnifique. Alors bien évidemment je ne suis pas objective, mais moi ces ballades en botte entre les arbres ça me parle !


Je ne pourrais pas vous dire si j'ai aimé ce film, mais j'ai passé un très bon moment. On rigole (beaucoup), on est ému, on est surpris. J'ai parfois trouvé que ce n'était pas facile de suivre la chronologie de l'histoire. On a aucune notion de temps. J'avoue qu'une ou deux fois dans le film j'ai été un peu perdue, mais cela ne dure pas bien longtemps heureusement.
Ce que j'ai trouvé très fort, c'est qu'a aucun moment on ne s'attend à ce qui va se passer. Je n'aurais jamais pu imaginer comment le film allait finir !!!

...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Avant que tu n'en parles il m'intriguait, mais là encore plus ! Surtout que j'adore Lucchini et que je trouve effectivement Gemma Atterton magnifique moi aussi :)

    RépondreSupprimer
  2. Comme Chicky!! Je trouve que des fois, Gemma a des petits airs de Laetitia Casta mais Gemma est plus jolie quand même?!

    RépondreSupprimer
  3. J'aimerais bien le voir ! Par contre, on avait comme lecture imposée Emma Bovary en 2de et c'est un des rares livres que je n'ai jamais finis, j'ai lu 100 pages à tout casser et j'en ai été dégoutée !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien aimé la toute dernière référence littéraire, ça m'a beaucoup fait rire et a presque effacé les instants où j'étais un peu "mouais..." Pour Gemma je dois avouer qu'une partie de mes dvds lui est dédiée, elle est superbe, simple, joue très bien, je suis très jalouse aussi (^^)

    Et étant donné qu'Emma Bovary et moi c'est une grande histoire de désamour, je l'ai lu une fois au collège et plus jamais même si c'était une lecture obligatoire en L1, je ne comprends pas l'engouement autour de ce livre, mais peut-être... un jour ^^'

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki