jeudi 15 janvier 2015

1175. Positivons 1/3 le retour

J'ai énormément de mal à retrouver  la pêche après ces derniers jours. Je ne peux pas m'empêcher de continuer de trembler. Hier, je me suis réveillée en sursaut en entendant les sirènes des pompiers dans la rue. Je n'osais plus bouger. Et j'appréhende désormais chaque fois que j'ouvre twitter.

Je me suis souvenu de ce tag, qui il y a quelque temps avait réussi à me sortir de la morosité. J'espère qu'il fonctionnera de nouveau sur moi.
Je vous rappelle le principe: citer pendant trois jours consécutifs, trois choses positives qui se sont passées dans la journée.


1. Aujourd'hui, j'ai reçu une adorable carte de vœux de Chicky Poo. Il y a deux jours une autre de Lauranne. Y a pas à dire internet c'est quand même rudement chouette !!!
2. Je partage une chouette complicité avec une collègue, elle ne va pas bien en ce moment, mais j'arrive à la faire rire et ça me fait plaisir ! Ce midi, on a partagé un sacré fou rire à propos d'un rien et c'était vraiment chouette.
3. Je suis en train de préparer une tarte au chocolat pour amener demain midi à l'école. Ça commence à sentir rudement bon dans l'appartement!

Je ne tague personne mais n'hésitez pas!

...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. On a un peu de mal à se remettre des évènements passés, mais reprendre le tag est une merveilleuse idée ! Positiver est une bonne solution. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ça ne marche pas trop mal en plus ;)

      Supprimer
  2. Pour garder le sourire dans les moments difficiles, il n'y a rien de tel que de tourner le regard vers les petits bonheurs quotidiens ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis ça fait du bien de mettre en évidence le faite qu'il y a toujours de bonnes choses.

      Supprimer
  3. Oui, je comprends le besoin de se motiver avec ce tag. Et trouver trois choses positives, c'est un peu ce que j'ai essayé de faire aussi dans le premier billet que j'ai écrit après les événements de la semaine dernière. On a toutes du mal à revenir après ça, il faut faire le pas et après les habitudes reprennent (doucement). Voilà, tu l'as fait, tu vas voir ça sera un peu moins dur la prochaine fois, et tu trembleras sans doute de moins en moins. Mais je comprends le traumatisme. L'ambiance est rude en ce moment. Il faut garder la tête hors de l'eau. Pour moi aussi, cuisiner est un bon moyen de faire face et de ne pas me laisser envahir par le sentiment d'incompréhension et d'insécurité, de peur et de colère. Alors je cuisine à tour de bras, encore et encore. Tant pis pour les kilos, c'est réconfortant, et puis zut de toutes façons il fait froid il faut bien se remplumer pour affronter l'hiver non?
    ;-)
    Je te souhaite un bon weekend, j'espère que tu as eu une chouette fin de semaine.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouvais ça tellement futile de poster ici après ce qui s'est passé. Effectivement, il fallait que je me lance, l'envie de rebloguer est revenue. J'ai suivi ton conseil et j'ai cuisiné cet après midi. Ca m'a fait beaucoup de bien et mon appartement sent délicieusement bon maintenant. Par contre, on va éviter les kilos en plus, j'en ai assez comme ça. D'ailleurs j'en donne, si tu veux...
      Plein de bisous ma jolie Zadig.

      Supprimer
  4. Ca fait vraiment du bien de se remémorer les bonnes choses de la journée. Je fait ça dans un petit carnet quasiment tous les soirs depuis un petit moment et je trouve que ça aide beaucoup surtout quand le moral descend d'un coup..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca c'est une bonne idée ! Je vais voir pour me trouver un joli agenda en solde tient !

      Supprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki