lundi 27 août 2018

1488. On peut juste vivre le présent le mieux possible. Et avec un peu de chance, il nous sourit.*

           * citation tirée du livre 
garantie sans spoilers.
Un parfum d'encre et de liberté,
de Sarah McCoy
éditions Pocket

De quoi ça parle: 
 

Sarah et Eden, deux femmes séparées par plus d'un siècle, mais unies par leur incapacité à avoir un enfant et par une tête de poupée. 
Elles vont découvrir que la vie réserve bien des surprises et que malgré tout, le destin a tracé un chemin, parfois sinueux, mais qu'il faut suivre jusqu'au bout car "à toute chose existe une raison*".

 .


La quatrième de couverture: 
(que je ne vous conseille pas de lire, parce qu'elle en raconte trop)

1859. Deux ans avant le début de la guerre de Sécession. Sarah Brown, fille d'un célèbre abolitionniste, se résigne à ne pas avoir d'enfant. " Qui voudrait l'épouser ? " se désole sa mère... Sarah retrouve pourtant goût à la vie en s'engageant avec sa famille dans un groupe de résistants, qui aide les esclaves à fuir leur terrible sort vers le nord de l'Amérique. Grâce à ses talents artistiques, elle retrace et dissimule dans ses dessins les cartes secrètes qui mènent à la liberté.

2014. Eden et son mari, un couple en manque d'enfant, emménagent dans une ancienne demeure de la petite ville de Charleston en Virginie. Alors qu'Eden vagabonde dans sa maison en compagnie de sa voisine, une fillette énigmatique, elle découvre une tête de poupée soigneusement cachée dans le cellier. Malgré les ravages du temps, elle entrevoit de curieuses lignes sur le visage de porcelaine, dans lequel se trouve une mystérieuse clé...

Plus d'un siècle sépare Eden et Sarah mais leurs routes vont s'entrecroiser. Car sur la grande carte du monde et de l'Histoire, le passé et le présent se rejoignent dans le destin de ces deux femmes qui dépassent la douleur de ne pas être mères et se révèlent à elles-mêmes.

Pourquoi j'ai choisi ce livre:
En 2016, dans le cadre du marathon du challenge Il était QUATRE fois Noël, j'avais choisi de lire Un gout de cannelle et d'espoir (mon avis ici). Ce livre m'avait énormément plu, il n'était vraiment pas passé bien loin du coup de cœur, et j'avais décidé de surveiller attentivement les autres publications de l'autrice. 
En plus, je trouve la couverture sublime !
 ..

Ce que j'en ai pensé: .

J'enchaine les bonnes lectures en ce moment, que c'est agréable !

Encore une fois, j'ai beaucoup aimé la plume de cette autrice qui arrive à m'embarquer. J'aime énormément le fait qu'elle entremêle encore une fois deux destins de femmes de deux époques bien différentes. Cela semble être sa signature et Sarah McCoy est vraiment à découvrir et à suivre de très près.

J'avais reproché un déséquilibre entre les deux personnages dans Un gout de cannelle et d'espoir. J'avais adoré suivre l'histoire d'Elsie, mais celle de Reba m'avait déçue. Ici, j'ai autant aimé découvrir Eden que Sarah et je trouve que les histoires ont cette fois-ci un vrai lien entre elles.

Eden est une jeune américaine qui doit faire le deuil d'avoir un enfant, malgré les lourds traitements hormonaux qu'elle a prit.

Sarah est aussi une jeune américaine, mais elle vit au XIXème siècle. Son père luttait pour libérer les esclaves et elle décide d'utiliser son don pour poursuivre son travail.

Les histoires de maternité me touchent toujours et même si Eden peut sembler agaçante au tout début, c'est finalement un personnage qui mérite d'être découvert. Sa relation avec sa petite voisine Cléo (oui, oui!) est touchante. Cléo est un personnage que j'ai vraiment aimé découvrir. J'ai aussi beaucoup apprécié l'ambiance petite ville à la Stars Hollow (Gilmore Girls, pour ceux qui n'auraient pas la référence).

L'histoire de Sarah, basée sur un personnage ayant existé, est passionnante! Je ne connais finalement pas grand chose de la période de la guerre de Sécession et j'aime beaucoup mêler le plaisir d'une bonne lecture à un enrichissement culturel.

La galerie des personnages secondaires vaut elle aussi le détour. Je vous ai déjà parlé de Cléo, je ne détaillerai pas plus pour vous permettre de les découvrir, mais je pense vraiment qu'ils avaient tous leur place dans ce livre.

En bref, on est donc sur un livre avec des personnages attachants, des histoires de femmes fortes, alors pourquoi cette lecture n'est-elle pas pour moi un coup de cœur?

J'ai été un peu déçue par l'enquête autour de la poupée, elle aurait pu être tellement plus, surtout vu son importance, sa résolution offre une chute un peu trop "facile".
Et puis j'aurais voulu en découvrir plus sur Sarah Brown, cette femme a eu un parcours hors du commun, mais le personnage est trop centré sur la romance .

Conclusion : COUP DE CŒUR -  EXCELLENT - BIEN - PASSABLE – JE N'AI PAS AIME 

...............................................
Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

2 commentaires:

  1. Il faudrait que j'essaye, je ne connais que de nom sans jamais avoir tenté l'aventure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'avais pas lu Un gout de cannelle et d'espoir ?

      Supprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki