mercredi 14 octobre 2009

(414) Mes lectures de vacances.

Le 14 octobre 2009

Et oui c'est seulement maintenant que je vous poste cet article. Il serait temps pas vrai???
A savoir que la liste qui suit ne prends pas en compte les Alice (Caroline Quine) que je relis.
Comme vous pouvez le voir, j'ai bien diminuer ma PAL (pile à lire) cet été.

Les livres empruntés a la bibliothèque:
Les mangeurs de rêves, Gordon Dahlquist

Quatrième de couverture:
Tout commence par une lettre de rupture, dans laquelle le sieur Roger Bascombe annonce sans ménagement à Miss Temple qu’il annule leurs fiançailles. L’imbécile ! Ignore-t-il qu’une femme bafouée est l’adversaire la plus dangereuse qui soit ? Car l’impétueuse Miss Temple entreprend de le suivre. Elle pousse les portes du manoir d’Hartschmort et découvre un monde aussi irrésistible que terrifiant où se croisent libertins costumés, princes dépravés, comtesses meurtrières et savants fous… Or ces sinistres individus ont pour seul point commun un projet monstrueux : emprisonner les souvenirs et contrôler les consciences.

Mon avis: Heu c'est un livre TRÈS particulier, en faite je ne peux pas dire que je l'ai vraiment apprécié mais je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir fini (et voyez comme c'est un gros livre). L'auteur nous embarque en plein cœur de l'Angleterre victorienne dans un monde complètement fou, peuplé de complots et de machinations.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL
*********************

Que serais-je sans toi, Musso

Quatrième de couverture:
Gabrielle a deux hommes dans sa vie.
L'un est son père, l'autre est son premier amour. L'un est un grand flic, l'autre est un célèbre voleur. Ils ont disparu depuis longtemps, laissant un vide immense dans son cœur. Le même jour, à la même heure, ils surgissent pour bouleverser sa vie. Ils se connaissent, ils se détestent, ils se sont lancé un défi mortel. Gabrielle refuse de choisir entre les deux, elle voudrait les préserver, les rapprocher, les aimer ensemble.
Mais il y a des duels dont l'issue inéluctable est la mort. Sauf si...

Mon avis:
Aussi dingue que ça puisse paraitre, c'était mon premier Musso et j'ai aimé. Bien sur on se doute de la fin (même si ...) mais je me suis laissée complètement embarquée par l'histoire. C'est mignon, c'est frais, les personnages sont attachants et leurs histoires touchantes, c'est un parfait livre de vacances. Ça m'a donnée envie de découvrir d'autres livres de l'auteur.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – NUL

*********************

C'est fou ce qu'on voit de choses dans la vie, Nicole de Buron

Quatrième de couverture:
Un grand-père royaliste et… banquier ; une grand mère qui éduque sa petite fille suivant des principes d’avant la Révolution française ; une mère névrosée qui aime les hommes et très peu sa fille ; un père officier de cavalerie plus que lointain. Voilà la famille de Mademoiselle de Buron, jeune fille bien élevée, portant particule, une qualité fort utile pour trouver des petits boulots (assure-t-elle). Successivement prof au pair dans une pension du Yorkshire ; nounou de deux fillettes dont l’ainée essaie de jeter sa cadette par la fenêtre ; retenue comme secrétaire par la Banque Royale d’Angleterre mais à qui l’administration britannique refuse son permis de travail, elle devient enfin assistante dans un journal féminin parisien où elle doit pointer… à 6h30 du matin !
Tels furent les débuts de la vie professionnelle de cette jeune personne. Son enfance évoque Les Malheurs de Sophie ; son adolescence ressemble à du Zola. Mais l’humour sauve tout et Nicole de Buron n’en manque jamais. Et elle suit obstinément cette ligne de conduite.

Mon avis:
J'ai eu une période Nicole de Buron ou j'ai lu 4/5 livres d'elle d'une traite jusqu'à me rendre compte que finalement c'était toujours la même chose. Oula je sens que je vais me mettre a dos tous les fans la. Mais Nefertiti en a parlé sur son blog et m'a donnée envie de retenter l'aventure. Mouais bah non décidément je n'accroche plus du tout.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL

*********************

Mon petit doigt m'a dit, Agatha Christie
Quatrième de couverture:
Dans ce livre nous retrouvons des héros familiers aux lecteurs d'Agatha Christie : Tommy et Tuppence Beresford qui, par gout de l'aventure, fondèrent une agence de détectives privés.
Ils ont vieilli et, retirés des affaires, ils goutaient des jours paisibles jusqu'au moment où ils se rendirent au Coteau ensoleillé , maison de retraite pour personnes âgées où vit une tante de Tommy, Ada. Tante Ada s'éteint doucement et une pensionnaire - Mrs Lancaster - part dans des conditions si mystérieuses que Tuppence est intriguée. Malgré les moqueries de son mari, elle décide de retrouver cette Mrs Lancaster.
Lorsque Tommy rentrera chez lui après avoir assisté à une conférence, ce sera pour apprendre que sa femme n'est pas rentrée de la mission qu'elle s'est imposée.

Mon avis:
Rahalala Agatha Christie était une auteur de génie. Pour moi policier rime avec lecture de vacance et avec ce livre la j'ai été servie. C'est bien simple, personne n'est innocent. Oui mais alors qui est le vrai coupable? Sans aucun doute celui auquel on s'attend le moins !!!
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL



Vel'd'Hiv', François Bott

Quatrième de couverture:
Connaissez-vous l'adresse du paradis ? Pour Raymond et Simon, deux écoliers devenus des amis inséparables, le paradis – le jardin des rêves, la cathédrale des chimères, le palace de l'enfance, – c'était le Vel'd'Hiv', le vélodrome d'Hiver, à l'angle du boulevard de Grenelle et de la rue Nélaton, dans le 15e arrondissement. Simon, fils d'un médecin juif, et Raymond, fils du concierge du vélodrome, en connaissaient tous les recoins, tous les secrets et toutes les légendes, toutes les mythologies. Car, dans les insouciantes années 1930, le Vel'd'Hiv' était le temple du cyclisme sur piste et de la boxe. Les Six Jours et de grandes rencontres pugilistiques s'y déroulaient, sans oublier les meetings du Front populaire. À l'extérieur de la piste en bois, il y avait les gradins populaires et, à l'intérieur, le restaurant à la mode, où se retrouvaient les people, comme on dit à présent. D'un côté, le Tout-Paname et, de l'autre, le Tout-Paris, dans lequel des demi-mondaines jetaient aux coureurs des bouquets de violettes. Le Vel'd'Hiv prouvait que Paris était une fête. « Que fais-tu ce soir ?» demandait-on. Réponse : « Je vais à Grenelle. »

Puis, les 16 et 17 juillet 1942, ce fut la grande rafle. Complice des nazis, la police française arrêta des milliers de juifs, qui furent rassemblés au vélodrome d'Hiver. Le rendez-vous de toutes les festivités devint le lieu de la tragédie. L'enfer après le paradis. Raymond aperçut une dernière fois Simon et son père, avant qu'ils ne disparaissent dans la foule, pour être emmenés vers le « Grand Nulle Part ».

Mon avis:
Je n'ai pas réussit a lire ce livre, je n'ai pas du tout aimé la façon dont il était écrit.

*********************

La vérité en héritage, Anita Lasker-Wallfisch

Quatrième de couverture:
Nombreux furent les rescapés de l'extermination nazie à se demander, au lendemain de la guerre, comment dire l'indicible.
Anita Lasker-Wallfisch, devenue depuis une violoncelliste de renommée internationale, a préféré garder le silence pendant plus de cinquante ans.
Aujourd'hui enfin, elle raconte - pour ses enfants et ses petits-enfants.
Inoubliable et bouleversant.
Arrêtée avec sa sœur Renate en 1942 à Breslau, après la déportation de ses parents, cette jeune fille issue d'une famille juive cultivée va connaitre la prison, puis l'enfer des camps.
D'Auschwitz à Bergen-Belsen, les deux sœurs sont séparées, puis réunies.
Sauvées par les talents de musicienne d'Anita qui est intégrée par Alma Rosé - la nièce de Gustave Mahler - à l'orchestre du camp, c'est grâce à leur détermination, à leur ingénuité parfois, et aussi à quelques hasards qui tiennent du miracle, qu'elles échapperont à la mort.
Des années de cauchemar, une famille anéantie, un drame dont Anita Lasker-Wallfisch témoignera en 1945 au procès de Lüneburg où seront jugés ses bourreaux.

Mon avis:

C'est affreux mais ce sont des évènements que l'on ne doit pas oublier. Il sont racontés ici avec beaucoup de pudeur et d'émotion, un très bon récit ...
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL

Une famille aux petits oignons, Jean-Philippe Arrou-Vignod

Quatrième de couverture:
Quand on est une famille de six garçons, impossible de s'ennuyer un seul instant. Surtout avec Jean-A. qui veut toujours être le chef, le club des agents secrets de Jean-B., Jean-C. qui ne comprend jamais rien, Jean-D. alias Jean-Dégâts, les poissons rouges de Jean-E. et le bébé Jean-F. qui n'arrête pas de pleurer... sans parler du déménagement, des bagarres avec la bande des Castors et des cousins Fougasse aux oreilles décollées... Heureusement que papa est un as du bricolage et que maman est très organisée !

Mon avis:
C'est un livre pour enfant ok, mais c'est drôle et attachant. Et franchement je ne fixerais pas de limite d'age a ce livre.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL

*********************

Confidence d'un gynécologue, la suite, Gérard Salama et Nathalie Demarta

Quatrième de couverture:
45, 50, 60 ans ou plus? A quel âge la féminité commence-t-elle à décliner? La réponse tient en six lettres : Jamais. Dans l'intimité de son cabinet, le docteur Gérard Salama, gynécologue de renom, répond sans tabou aux interrogations de ses patientes. Il porte un regard tendre et plein d'humour sur les craintes et les doutes qui peuvent les assaillir quand leur corps émet des signaux troublants. Avec ce troisième ouvrage, Gérard Salama et Nathalie Demarta veulent démontrer que la fin de la fécondité n'est pas la fin de la féminité, bien au contraire. Ce livre plein d'anecdotes drôles et souvent irrésistibles lève le voile sur les questions que la plupart des femmes n'osent pas poser ni même se poser.

Mon avis:

J'ai trouvé ce livre effrayant, mais très intéressant. Les femmes se confient a leur gynéco comme à un psy ... Une chose est sur ça ne me donne pas envie de prendre rendez vous ...
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – NUL

Peau de pêche, Jody Lynn Anderson

Quatrième de couverture:
Trois jeunes filles que tout sépare se trouvent à travailler ensemble dans un verger de Géorgie pendant les vacances scolaires. Birdie, fille du propriétaire, réservée et travailleuse, Murphy, qui vient comme aux travaux forcés pour racheter une bêtise, et Leeda, cousine de Birdie, issue d'un milieu social très aisé. Comment le charme des pêches du verger va-t-il opérer sur ces jeunes adolescentes ?
Mon avis:
C'est un roman pour ado, une belle histoire d'amitié et d'amour. Un livre pour jeune fille au grand cœur. J'ai pleuré, j'ai aimé.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL

*********************

Sur la route de Tara, Maeve Bnichy

Quatrième de couverture:
Deux femmes, complètement inconnues vont échanger leurs villas l'espace d'un été, chacune fuyant ses problèmes, ses tourments et ses souvenirs pour se retrouver dans la villa d'une étrangère, de l'autre côté de l'océan. Ria se retrouve en Nouvelle-Angleterre et Marylin elle, à Dublin en Irlande; quoi de plus différent!

Mon avis:
Ce livre est en deux partie, la première raconte la vie de Ria. La seconde est résumé dans la quatrième de couverture. C'est un livre ou il faut un temps d'adaptation avant de pouvoir rentrer dans l'histoire. Ria, vit sur une "autre planète" et avec d'énormes œillères. Cependant une fois qu'on est entré dans l'histoire c'est très prenant. C'est un peu une histoire comme on en retrouve partout: adultère, mari qui bat sa femme, drogué, alcoolique et a côté de cela des gens vrais.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – NUL

*********************

Une femme pour mon mari, Delphine Darman

Quatrième de couverture:
La vie est bien assez longue, mais pas assez large.
Comment briser le quotidien parfois pesant après dix ans de mariage quand on aime son mari d’un amour sans faille ? C’est la question que se pose Claire, quarante ans, femme active et comblée. Divorcer ? Trop amoureuse. Prendre un amant ? Trop compliqué. Alors, que faire ? Un jour, alors qu’elle confie son désarroi à l’une de ses amies, lui vient une idée folle pour donner un second souffle à son couple. Une idée révolutionnaire. Et si elle trouvait tout simplement une deuxième femme pour son mari ? Une sorte de co-épouse à temps partiel. Elle rêve tout simplement d’inventer la bigamie moderne. Bien que l’idée d’être un conjoint en garde alternée laisse son mari sceptique, Claire passe une petite annonce le jour de la Sainte-Félicité.

Mon avis:
Rohlala rien que le résumé donne envie non? Voila un livre que j'ai adoré !!! L'histoire est originale, les personnages vrais, on se laisse embarqué avec une facilitée déconcertante et la chute est formidable. Je le recommande grandement !!!
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL

*********************

On ne fait jamais vraiment ce que l'on veut, Christine Arnothy

Quatrième de couverture:
Clara Martin est une séduisante avocate de trente-cinq ans, spécialisée dans les affaires de divorce et redoutable adversaire quand il s'agit d'attribuer la garde des enfants. Au sommet de sa carrière, elle décide de changer de vie et de se reconvertir dans le droit des affaires. Pourquoi ce brusque revirement ? Elle seule en connait la raison.
Elle met à la porte son amant - un jeune comédien - et part pour quelques jours à Vienne où elle a des attaches familiales. À l'hôtel où elle descend, elle rencontre un homme, en vacances, avec son petit garçon. Ce père divorcé, quand il apprend qu'elle est avocate, lui demande son aide. Malgré toute sa résistance, elle se laisse convaincre et embarquer dans une affaire dangereuse. Dangereuse, car le passé de Clara cache un secret. Cette femme forte a-t-elle toujours exercé son métier sans avoir rien à se reprocher ? Quelles sont les limites morales d'un avocat ?

Mon avis:

Christine Arnothy est l'auteur de J’ai quinze ans et je ne veux pas mourir, roman autobiographique sur sa vie durant la seconde guerre mondiale, qui m'avait complètement passionnée. Aussi quand j'ai découvert On ne fait jamais vraiment ce que l'on veut, je me suis jettée dessus. Et la énorme déception, je n'ai a aucun moment réussit a me mettre dedans ...
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL

Livres de ma PAL:

WingMan, tome 4, Masakazu Katsura
( a vendre, 2 euro + port, bienvenueaubronze[@]hotmail.fr)
Quatrième de couverture:
Kenta (David), collégien, a pour passe-temps de se déguiser en « Wingman », allié de la justice, et faire la morale aux élèves qui dorment durant les cours. Ce qui lui attire de nombreux ennuis auprès des professeurs, voire des autres élèves.
Un jour, alors qu'il vient justement de décider d'arrêter ce comportement puéril, une jeune fille, Aoi (Élise), tombe littéralement du ciel. Provenant d'une autre dimension, appelée « Powdreams » (« Podorimusu »), elle possède le « cahier des rêves » (« dreamnote »), cahier qui rend réel tout ce que l'on écrit dedans. Séduite par le personnage fictif de Wingman, elle offre ce cahier à Kenta (David) pour qu'il devienne réellement un héros et l'aide à sauver son pays, sous la coupe du dictateur Rimel (Gédéon).
Mon avis:
Je suis fan des manga et celui ci ne fait pas exception a la règle. Énormément d'humour et de dérision. J'adore.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL

*********************

Journal sans faim, Roseline et Marie Bertin
( a vendre, 2 euro + port, bienvenueaubronze[@]hotmail.fr)
Quatrième de couverture:
Elise ne supporte plus qu'on l'appelle " Boudin ". Elle décide de faire, avant sa rentrée au lycée, un régime draconien. Elle réussit tout d'abord à perdre les quelques kilos superflus, puis, peu à peu, elle devient obsédée par son poids et ne veut plus s'arrêter de maigrir.

Mon avis:
Ce livre parle d'anorexie. Qui n'a pas subbit les moqueries? On se retrouve très facilement dans le mal être d'Elise et pourtant pourtant que c'est dur de la voir ce détruire. Peut être est ce parce que ce sujet me touche de près en ce moment mais j'ai pleuré tout le long du livre (que j'avais déjà lu). Mais la fin est rapide et on se retrouve alors vraiment dans ce que ce livre est: un livre pour enfant.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – NUL

*********************


Mariée, moi... jamais!, Yvonne Collins et Sandy Rideout
( a vendre, 2,50 euro + port, bienvenueaubronze[@]hotmail.fr) vendu

Quatrième de couverture:
Le mariage, ce n’est pas mon truc. La preuve, je suis toujours célibataire et je ne m’en porte pas plus mal.
Ne désespérons pas, je fais une magnifique demoiselle d’honneur. Dans ce domaine, je suis même une championne toute catégorie. Il n’y qu’à voir mon impressionnante collection de bouquets de mariée…
De tout façon, qui pourrait bien vouloir me demander moi en mariage ?
L’irréprochable Tim Kennedy ? Un homme si parfait que quand vous êtes avec lui, vous avez l’impression d’être la dernière des imbéciles ?
Ou Richard Neale, ce merveilleux spécimen de mâle qui allie l’élégance au sex-appeal ? Autrement dit, un homme à fuir comme la peste, si vous voulez éviter la crise Kleenex ! Quand je pense que toutes mes collègues en bavent d’envie – moi pas du tout !
Non, il faut se rendre à l’évidence… Je suis désignée volontaire pour le célibat longue durée !

Mon avis:
Mon coup de coeur. Ce livre est du pur chick lit, parfaitement construit !
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN -BIEN - PASSABLE – NUL

*********************


La Cerise sur le gâteau, Sarah Harves
( a vendre, 2,50 euro + port, bienvenueaubronze[@]hotmail.fr) vendu
Quatrième de couverture:
« Stuart est l'homme de ma vie. Nous allons nous marier. »
Pour Louis,Tanya et Ollie, c'est l'effarement général. Comment ? Grace, amoureuse de Stuart ! Ce type mou, incolore, qui frise le ridicule avec ses pantalons de velours côtelé, sa coupe au bol et ses grosses lunettes ? C'est avec lui que Grace veut finir sa vie ?
D'un seul regard, les trois compères se sont compris impossible de laisser leur meilleure amie foncer tête baissée vers un tel désastre. Aux grands maux les grands remèdes !
La pousser dans les bras d'un autre ? La faire interner ? Jeter Stuart dans la Tamise ? Ce ne sont pas les idées qui manquent. Car il faudra bien, au bout du compte, que Grace se rende à la raison.

Mon avis:

Un bon bouquin, drole et finalement proche de la réalité. Finalement je la prendrais bien moi la cerise !
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – NUL


Lucy, un peu ... beaucoup ... à la folie, Betsy Burke
( a vendre, 2,50 euro + port, bienvenueaubronze[@]hotmail.fr) vendu
Quatrième de couverture:
Lucy est une artiste ! Enfin, disons qu'elle aimerait vraiment en devenir une. Même si elle n'a pas peint une seule toile depuis... un certain temps, et que son truc, c'est plutôt le style naïf : les marguerites roses et les animaux merveilleux. Pour percer, c'est plus dur, évidemment ! Mais Lucy a une volonté de fer ! Si seulement elle n'avait pas à s'occuper de son petit frère qui a la fâcheuse habitude de se déguiser en Superman pour effrayer les gens, la vie serait plus simple... Heureusement, elle a plus d'un tour dans son sac, et son atout numéro un, c'est un certain Paul Bleeker. Oui ! Paul Bleeker, l'artiste déjanté à la mode, le génie version sex-symbol ! Depuis que Lucy l'a rencontré, son destin a basculé. Imaginez : il est entré dans la galerie d'art où elle travaille et lui a demandé... de poser pour lui ! Nue, bien sûr...

Mon avis:
Encore de la chik lit qui se déguste avec plaisir.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – NUL

Vous avez dit célibataire?, Wendy Markham
( a vendre, 2,50 euro + port, bienvenueaubronze[@]hotmail.fr) vendu
Quatrième de couverture:
Célibataire, moi ? Jamais de la vie ! Depuis deux ans, je suis la petite amie de Will Mc Craw, un comédien en passe de devenir un grand acteur... Bien sûr, il tarde un peu à me passer la bague au doigt, mais c'est imminent ! J'en suis sûre, moi, au contraire de mes amies, qui me répètent sans arrêt que je fais des films, et que Will ne se s'engagera jamais.
Mais je vais leur prouver qu'elles ont tort ! Et pour ça, je vais sortir le grand jeu : séances abdo-fessiers trois fois par semaine dans une salle surchauffée, régime forcé de yaourts 0% sans saveur... et un petit tour dans les magasins, histoire de renouveler ma garde-robe.
Avec un plan pareil, Will ne me résistera plus... Enfin, j'espère...

Mon avis:
Une nana qui s'accroche désespérément a un mec, qui n'a pas connu ça??? L'idée qu'un régime nous rendra désirable a ses yeux ... Merde, qu'est ce qu'on se reconnait facilement dans ce bouquin.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – NUL

Mémoire d'une Dame de cour dans la cité interdite, Jin Yi
( a vendre, 2 euro + port, bienvenueaubronze[@]hotmail.fr)
Quatrième de couverture:
Entrée dans la Cité Interdite à treize ans, mariée "en cadeau" à un eunuque à dix-huit ans, He Rong Er servit la dernière impératrice de Chine jusqu'à la fin de son règne.

Après la chute du régime impérial, elle travailla jusqu'à la fin de sa vie comme femme de ménage. Avec cette dame de cour indiscrète, le lecteur pénétrera derrière ces hauts murs "violets et rouges" dans l'intimité des chambres, dans les recoins des salles du palais et des cuisines. Il découvrira en ses moindres détails la vie quotidienne dans la Cité Interdite, mystérieuse, "emmurée et dynastique".

On s'informe des amusements et des distractions du palais. On apprend les goûts, les manies, les exigences et les impuissances des empereurs et des impératrices et en particulier ceux de l'impératrice Cixi qui reste une des figures féminines les plus énigmatiques de l'histoire de la Chine et qui pouvait rapidement, aussi, transformer la vie d'une dame de cour en cauchemar.

Mon avis:
On connait finalement bien mal cette période, en tout cas moi j'ai beaucoup appris en lisant ce livre.
Conclusion : EXCELLENT - TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – NUL

*********************

Et en ce moment me direz vous? Bah comme les cours on repris j'ai malheureusement du diminuer mon temps de lecture je suis donc en train de lire:


Raison et Sentiments, Jane Austen (1811)

Quatrième de couverture :
Raison et sentiments sont joués par deux sœurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment. La raison a raison de l'imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIe siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

2 commentaires:

  1. je suis reste une grande fan de Nicole de Buron et dans un autre genre d agatha christie... ;O)

    en tout cas je t envie moi j ai une pile enorme a lire de retardet j arrive pas a m y mettre,a rien d ailleurs,mais va quand mm falloir que je me force,lol

    plusieurs de tes livres me diraient bien en tout cas ;O)

    RépondreSupprimer
  2. J'adorais Wingman quand j'étais petite!

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki