samedi 30 novembre 2013

1001. Lettre à Helga - Les matchs de la rentrée littéraire 2013 avec Priceminister


C'est la première année où j'arrive à participer au match littéraire de Priceminister, généralement j'arrive toujours après la bataille. Mais cette fois-ci j'étais au taquet, j'avais lu les résumés des bouquins, il n'y avait plus qu'à envoyer ma participation.




J'ai choisi:

Lettre à Helga  de Bergsveinn Birgisson  
Édition Zulma

De quoi ça parle:
A quatre-vingt dix ans Bjarni, éleveur de mouton et contrôleur des réserves de fourrage se replonge dans ses souvenirs. Et ses souvenirs tournent autour d'Helga, cette femme qui lui a fait perdre la tête. Helga, sa maitresse qu'il à aimé dans le foin, dans la montagne, pour toujours. Seulement lorsqu'Helga tombe enceinte, Bjarni ne peut tout quitter pour fuir avec elle alors quarante ans plus tard il lui écrit cette lettre, cette dernière preuve d'amour.

Pourquoi j'ai choisi ce livre:
Le choix était presque impossible à faire tellement il y avait de livre qui me tentait. Ici je ne connaissais ni l'auteur, ni l'éditeur ce n'était donc pas un critère de choix. Alors j'ai fait ce que je fait souvent dans ces cas la, j'ai craqué pour la couverture. Non mais regardez moi celle-ci, ce livre est un magnifique objet. C'est bien simple je pourrais le mettre en décoration (c'est d'ailleurs ce que j'ai fait).

Ce que j'en ai pensé:
Décrit comme une histoire d'amour, j'ai surtout vu ce livre comme un récit de vie.
 L'histoire se passe durant la seconde guerre mondiale (mais on en entend que peu parler) dans l'une des campagnes Islandaise et c'est l'une des grandes forces de ce livre qui nous offre un dépaysement total.
La vie de Bjarni n'est pas exceptionnelle, ce n'est pas le récit d'un "grand" homme, seulement le récit d'un homme. Il n'essaye pas de nous faire pleurer, il ne se lamente pas sur sa vie, il la raconte, juste comme elle est, avec ses ratages, ses doutes, sa colère et c'est ça qui m'a touché.
Bien entendu on sent qu'il passe certaines parties sous silence, il fait ici une sorte de confession, peut-être plus pour lui que pour elle, surement même.
Bjarni est un homme de la campagne, bourru et sous la surface plein de tendresse. Le texte est à son image :il n'est pas romancé, il est la offert dans sa vérité la plus crue et pourtant écrit avec plein de poésie.

Un livre qui ne peut laisser indifférent, qui surprend sans aucun doute mais qui m'a laissé sur ma faim.

S'il fallait lui mettre une note:
6.5/10

...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Je vous remercie du fond du cœur pour votre article complet et bien détaillé. je vais rajouter votre blog ans mes favoris car j'aime tout ce que vous partagez à travers ce blog

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki