mercredi 29 octobre 2014

1148. C'était, dans la nuit brune, Sur le clocher jauni, La lune comme un point sur un i ... *

 *Citation tirée du livre  

Voici un livre que j'ai reçu grâce à la masse critique de Babelio. Encore une fois je les remercie de m'avoir fait confiance en m'envoyant ce livre.
La dernière fois j'avais reçu un livre sur le thème de l'ancien boulot que je voulais faire. Cette fois-ci, j'ai choisi un livre qui parle d'un instituteur. De là à dire que je suis un peu obsédée par mon boulot, il n'y a qu'un pas ...

garantie sans spoilers comme toujours




La terre de Pauline
de René Barral
édition De Borée


De quoi ça parle:
Revenu blessé de la guerre, le cœur en miette car sa fiancée en a épousé un autre pendant son absence, Julien veut changer de vie. Poussé par son ancien maitre d'école, il envoie sa candidature à l'éducation nationale qui lui propose un poste dans le petit village de Ponteil.

Pourquoi j'ai choisi ce livre:
Le thème bien évidemment! Et puis j'ai eu envie de lire un livre qui se déroulait dans nos campagnes. L'envie de me replonger dans mes racines maintenant que je vis en Ile-de-France.

Ce que j'en ai pensé: 
Alors je suis embêtée. J'ai passé un bon moment avec ce livre qui se lit facilement, qui est bien et qui donne envie de lire encore une page de plus. Mais d'un autre côté, j'ai eu l'impression que l'auteur voulait en mettre trop.

Julien arrive dans un petit village de campagne et comme dans tous les petits villages tout le monde se connait depuis la naissance. Forcément lorsqu'un nouvel habitant arrive, ses moindres gestes sont épiés. Mais Julien n'est pas celui qui cache des choses. Un mystère semble entourer la mort des parents de la jolie Pauline. Une jolie Pauline qui ne laisse bien évidement pas Julien insensible.

J'ai beaucoup aimé les premiers pas de Julien dans ce village et son entrée dans le métier. J'ai trouvé que c'était vraiment bien écrit: les bonnes remarques, les bonnes interrogations, les bonnes réflexions... Je me suis vraiment reconnue dans le personnage de Julien et au final, le métier n'a pas tant évolué que ça.

Dès le début (ne serais-ce qu'avec le titre), on se doute bien qu'il va se passer quelque chose entre l'instituteur et Pauline. La relation est bien amenée, bien traitée. Pauline malgré un caractère farouche, se révèle attachante.
Petit coup de coeur pour le personnage de Claire et pour la grand-mère Maillé qui m'a rappelé mon arrière-grand-mère.

Ce qui m'a plus ennuyée c'est le mystère qui l'entoure et qui finalement lie énormément de personnages. Trop. J'aurais préféré que l'histoire se concentre sur uniquement sur Julien et Pauline, ça aurait suffit. Du coup sur les derniers chapitres tout se précipitent, on rajouter du mystère, de plus en plus de personnages sont impliqués et pourquoi au final? Et bien on fini par connaitre la réponse et c'est tout. Déçue par la fin, c'est dommage parce que du coup c'est cette impression qui est restée lorsque j'ai refermé le livre.

Conclusion : COUP DE CŒUR - TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – NUL

tous les livres sur Babelio.com


...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Waouh, quel flash tu viens de provoquer chez moi !
    http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/alfred_de_musset/ballade_a_la_lune.html
    Je l'avais appris en CM1, pas en entier bien sûr, mais un bon morceau quand même.
    (et sinon en lectures moi je suis en plein dans les romans Doctor Who, donc... pas trop le temps de tenter autre chose ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca vaut quoi les romans DW? Ca me tente quand même pas mal, surtout maintenant que la saison est terminée.

      Supprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki