vendredi 16 janvier 2009

(168) Les Mondes d'Ewilan - Trilogie


titre : Les Mondes d'Ewilan, trilogie qui réunit La forêt des captifs,L'œil d'Otolep et Les tentacules du mal
auteur : Pierre Bottero
catégorie : Fantastique

résumé :
La Forêt des captifs

Tandis que ses parents et son frère explorent des territoires sauvages de l'autre monde, Ewilan se retrouve prisonnière sur Terre d'une sinistre « Institution ». Au cœur de ce laboratoire clandestin, la Sentinelle félonne Eléa Ril' Morienval fomente son retour en Gwendalavir qu'elle cherche à conquérir. Traumatisée et réduite à l'impuissance par de terribles expériences, Ewilan ne peut compter que sur le courage de Salim et le sacrifice d'un homme-lige. En trouvant un jeune garcon dans l'institution, Ewilan et ses amis se rappellent les paroles d'Eléa Ril'Morienval : il existerait une autre terre au dela de Gwendalavir.

L'Œil d'Otolep


De retour en Gwendalavir, Ewilan découvre qu'une méduse aux tentacules mortels tente d'envahir l'Imagination. Alors qu'un mal sourd infecte son organisme, elle se joint à l'expédition qui part vers Valingaï afin de ramener Illian ( un jeune garçon aux pouvoirs incroyables délivré de l'Institution ) dans sa famille. Après avoir combattu de terribles ennemis, la troupe parvient aux confins de l'Empire devant l'Œil d'Otolep,un lac mythique lié à l'Imagination.

Les Tentacules du mal


Ewilan et ses compagnons poursuivent leur périple vers Valingaï avec une triple mission : rendre Illian à sa famille, retrouver Altan et Élicia Gil' Sayan, et anéantir la méduse qui s'étend dans l'Imagination. Ils traversent le désert Ourou et gagnent Hurindaï, une cité qui ne tarde pas à être attaquée et détruite par les armées de Valingaï. Les Alaviriens échappent de peu à la mort et reprennent leur voyage. C'est à Valingaï, sur le sable des arènes, que le destin d'Ewilan, celui de ses amis, d'Eléa Ril' Morienval et de la méduse, se croiseront une dernière fois dans une confrontation sans pitié.

Mon avis :
toujours aussi formidable, une suite a découvrir et a redécouvrir.

Note : ♥♥♥♥♥ mais si je pouvais ce serait du 10/5 ^^

Le petit truc en plus :
L'auteur:
Lorsqu'on lui demande d'ailleurs d'où vient son inspiration, il cite volontiers l'impact de ces lectures sur son imagination, voire sur sa personnalité, avant d'ajouter qu'il n'a pas l'impression d'inventer quoi que ce soit : « J'ouvre simplement la porte et l'histoire passe de ma tête à mon ordinateur ».

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki