jeudi 7 mars 2019

1525. On (re)parle appartement

Voila déjà un moment que je pense à devenir propriétaire. Quatre ans en faite et pourtant, ce n'est toujours pas fait.
Ce qui me retient, le fait de ne pas trouver ce que je recherche, le fait de faire une croix sur un rêve, le fait d'acheter en région parisienne.
Je développe.

Je n'ai jamais imaginé vivre en région parisienne.
Je pense que si vous alliez poser la question à mon moi plus jeune, j'aurai éclaté de rire. D'ailleurs, même maintenant que j'y vis, j'espère toujours pouvoir en partir. Je sais pertinemment que je n'obtiendrai jamais ma mutation. A un moment il faut finir par être réaliste (un jour, je vous parlerai de tous ces avantages que l'on perd en étant professeur des écoles, enfin si l'amendement nous interdisant de nous exprimer n'est pas adopté). Pourtant tous les ans, à chaque fois que j'attends le sms qui donne le résultat des mutations avec impatience. Impatience qui est à chaque fois suivi de cette impression d'étouffer quand je "découvre" le résultat. Alors forcément, acheter ici c'est se projeter dans un futur où je me vois vivre en région parisienne. Et c'est con l'espoir. Parce que même en sachant qu'il n'y a aucune chance que je puisse revenir, je n'arrive pas à m'empêcher d'espérer.


Je n'ai jamais imaginé acheter seule.
C'est fou comme la société dans laquelle on vit modèle nos envies et nos choix. Dans mon esprit, on achète à deux. Ça fait partit des étapes à cocher lorsqu'on est en couple: emménager ensemble, acheter ensemble, avoir un enfant ...
Choisir d'acheter seule, c'est aller contre cette image de futur parfait que j'avais en tête. C'est aussi accepter le fait que je n'arrive pas à rencontrer la personne avec qui j'ai envie de partager ma vie. Et puis c'est aussi devoir tout assumer seule.


Je n'ai pas encore trouvé l'appartement qui rempli tous les critères.
Quand on commence à s'imaginer propriétaire, on commence à rêver à l'appartement parfait et on fait une liste "longue comme le bras" de tous les critères qui nous paraissent indispensables. Pour moi c'est un appartement lumineux, calme, avec une voir deux chambres, un dernier étage, une cuisine qui permet de mettre un vrai four, un grand réfrigérateur et un lave-vaisselle, une salle de bain avec une baignoire, beaucoup de rangements, un balcon, une place de parking, dans une petite copropriété, sans vis-à-vis et proche de commerces.
Avec le temps j'ai éliminé quelques uns de ces critères, mais je suis ne suis pas prête à dire au revoir à mon appartement idéal. Malheureusement, le budget ne suit pas (surtout dans le coin).


Mais je continue de chercher. Un jour, je trouverai mon bonheur.





...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

6 commentaires:

  1. Mais bien sur que tu trouveras. Après je sais bien qu'avec le métier que tu fais c'est compliqué. Je me dirige moi-même vers l'enseignement et je ne me leurre pas quant à mes futurs mutations. C'est compliqué d'organiser sa vie quand on ne sais pas où l'on sera l'année prochaine.
    Ne perds pas espoir ! Prend juste ce qui vient, tout n'est jamais parfait, mais ça peut nous procurer du plaisir pour autant :)
    Douce journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore, j'ai un poste définitif depuis 5 ans (même si depuis, tous les ans j'essaie de changer d'école). Non, ça n'aide vraiment pas à organiser sa vie.
      Je ne perds pas espoir, je crois aux signes. Quand ça sera le bon, il sera pour moi.

      Supprimer
  2. Ahh le contraste avec la vie qu'on s'etait imaginée étant petite et la vie réelle... Je connais ça !
    Pas facile d'assumer l'achat d'un appartement seul, mais quand tu auras fini de le rembourser, tu pourras être d'autant plus fière car c'est ton bébé à toi toute seule !

    A très vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement éloigné de l'image qu'on nous vend quand on est petit...
      C'est certain que je serai bien fière d'avoir MON appartement!

      Supprimer
  3. Autour de moi, j'ai pas mal d'amis qui achètent seuls... Je pense que les choses évoluent ! Après, c'est sur qu'entre la façon dont tu imaginais ta vie et la réalité... ce n'est pas pareil.
    J'ai l'impression aussi que ce sont plus les hommes qui achètent seuls. J'ai eu 2 exs qui achetaient leur appart au moment où je les ai rencontrés, et je connais plus d'amis mecs que filles qui achètent seuls. Mais c'est très important d'être indépendant financièrement, il faut te dire ça. Et tu trouveras ton nid douillet ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Acheter à deux n'est pas forcément plus "simple", dans le sens où tu prends le risque d'une séparation et d'une revente avec des parts à compter et tout et tout.
    Mais je comprends ton état d'esprit... Garde espoir, tu finiras par trouver la perle rare, même si ce ne sera jamais parfait, car la perfection n'existe pas ;)
    Bisous Samarian !

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki