vendredi 30 octobre 2020

1637. Deuxième "confinement": billet d'humeur

- 30/10/2020 -


Voilà, nous sommes vendredi 30 octobre et c'est le deuxième "confinement".

Je crois que je m'y attendais. En tout cas, c'était une possibilité à laquelle je croyais. Du coup, cette fois-ci je n'ai pas été surprise par l'annonce du président. Je me souviens du choc de la première fois, de la stupéfaction, de l’hébétement. Là, rien de tout ça. Je dirai même que j'ai été soulagée d'enfin savoir.

La grosse nouveauté cette fois-ci (et le pourquoi je mets le mot "confinement" entre guillemet), c'est que je passerai cette période chez moi car les écoles restent ouvertes. 


Je l'avoue, je ne suis pas mécontente de cette décision, l'enseignement à distance avait été une vraie épreuve pour tout le monde et entendre partout aujourd'hui que les enfants n'ont pas travaillé pendant cette période me fait mal à chaque fois quand je vois le travail que mes élèves et moi même avons fourni durant cette période. Bien évidemment que c'était moins efficace que la classe en présentiel, sinon l'école n'existerait pas !

 J'appréhendais énormément le nouveau protocole sanitaire, finalement il n'apporte pas vraiment de plus que l'ancien. Mes élèves ont deux/trois ans, pas de masque pour eux (mais j'avoue que j'aurai été soulagée en élémentaire de voir mes élèves masqués), nous pratiquons déjà les récréations et les repas en petit groupe, nous évitons déjà de nous déplacer entre les classes, les fenêtres de ma classe sont déjà ouvertes toute la journée, je porte déjà le masque tout le temps ... 

 Tout ça pour vous dire que du coup, je n'ai absolument pas l'impression d'être de nouveau confinée. (d'où les guillemets). D'ailleurs il y avait tellement de monde sur la route et dehors aujourd'hui...


Comme je suis assez casanière, j'ai l'impression que ma vie ne va pas énormément changer par rapport à d'habitude. Certes je ne pourrai plus aller manger chez les copines, mais la majorité des copines bossent dans mon ancienne école où je continue de faire l’Étude, je vais donc continuer de les voir. Je ne pourrai plus aller à la médiathèque, mais j'ai un stock de livre chez moi et je n'ai donc pas à craindre de pénurie. Ce qui va être difficile, ça va être de ne plus voir les autres copines et ma famille pendant un moment. Surtout qu'on n'a pas vraiment de date de fin. Alors je ne me sens pas confinée, mais je me sens stressée.  


Je suis stressée parce qu'on ne voit pas le bout de cette situation, je suis stressée parce que contrairement à la dernière fois je vais être exposée en croisant beaucoup de monde chaque jour, je suis stressée parce que je sens que les gens vont moins respecter les règles cette fois-ci.

Et puis je suis inquiète pour ma famille et j'espère fortement qu'on pourra tous se retrouver à Noël. Croisons les doigts et faites attention à vous !

...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

5 commentaires:

  1. Comme toi, je ne me sens pas confinée, parce que cette fois-ci je vais aller travailler en médiathèque. Ce qui fait que je verrai mes 5 collègues. En plus de mes courses. Pour le reste, ça ne me change pas beaucoup... Mais je suis stressée que mes voisins reviennent de chez leurs parents et fassent du bruit, je suis stressée de ne pas voir le bout de cette m**de, je suis stressée de ne pas savoir comment on va passer les fêtes de fin d'année... Mais on va avoir un beau challenge de Noël, je m'accroche à ça et ça fait déjà du bien :) Courage pour la rentrée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je comprends pour les voisins, j'ai l'impression que mon voisin insupportable n'est pas là. Je croise fort les doigts !
      Moi aussi je m'accroche aux petits bonheurs, d'ailleurs je vais aller préparer une compote !

      Supprimer
  2. J'espère que ça ira pour vous ! Tu vois, moi, ce sont plutôt les attentats et l'ambiance anxiogène liée à ça qui me stressent (ce qui n'est pas une nouveauté mais l'actualité est malheureusement bien sinistre de ce côté). Enfin, en ce moment, on a l'embarras du choix pour trouver un motif de stress...
    Je t'embrasse et te souhaite plein de courage pour la reprise demain !

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...