mardi 21 décembre 2010

594. En pleine période Agatha Christie - partie 1


_______________________________________
Hercule Poirot
Belge, de petite stature, des cheveux teints, des moustaches qui font sa fierté, toujours tiré à quatre épingles... Hercule Poirot est fière de l'inestimable valeur qu'il accorde à son intelligence "ses petites cellules grises". Il est vaniteux, imbu de sa personne et aimant à être complimenté. Il se considère presque infaillible et ne manque pas ainsi d’affronter les adversaires les plus terribles, qui, le jugeant quelque peu ridicule, ont tendance à le sous-estimer.

Mort sur le Nil

Quatrième de couverture:
Tout le monde la connaît, cette riche et séduisante Linnet Ridgeway. Certains disent même qu'elle est la femme la plus riche d'Angleterre. Elle vient juste d'hériter de la très importante fortune de son père. Elle devait se marier avec le jeune Lord Windlesham, mais lorsqu'elle fit la connaissance d'un certain Simon Doyle, elle en tomba amoureuse et se maria avec lui. Ce dernier est loin d'être riche et le pire est qu'il était le fiancé de sa meilleure amie Mlle de Bellefort.
Toujours est-il qu'ils se retrouvent tous lors d'une croisière sur le Nil. Sur le bateau, on y trouve aussi Hercule Poirot, le célèbre petit détective belge.

Mon avis:
- Après tout, chacun doit suivre son destin ...
- Son destin, oui. Ses passions, non.
Prenez garde, mademoiselle, de ne pas vous tromper de route ...

Vraiment, comment ne pas aimer Mort sur le Nil ? Je me suis triturée les méninges jusqu'au bout et je me suis fait avoir comme toujours. Pourtant je n'étais pas loin de la solution, mais jamais je n'aurais imaginé que ... bah non je ne vais quand même pas tout vous révéler.

Les quatre

Quatrième de couverture:
Le détective Hercule Poirot aidé de son vieil ami Hastings doit se battre contre un gang de criminels international dont le but est d'assurer la domination du monde.
Hercule apprend des choses sur les "Quatre Grands" au fur et à mesure : le numéro un est un chinois, le numéro deux est un milliardaire américain, la numéro trois est une scientifique française, et le numéro quatre surnommé le "destructeur" se déguise et est très dur à repèrer, seulement il a un tic : il roule toujours son pain pour en faire des boulettes. Poirot et Hastings parcourent donc le monde pour trouver les "Quatre Grands" jusqu'au jour où le détective est assassiné.

Mon avis:
C'est sans doute l'un des Agatha Christie dans lequel j'ai eu le plus de mal à rentrer, j'avoue ne pas être fan des gangs de criminels, même internationales. Et je pense que se livre souffre de son petit format, cette histoire (brillante à vrai dire) aurait eu besoin de plus de page pour se construire. Et pourtant le final est tout de même grandiose !

Le crime de l'Orient-Express

Quatrième de couverture:
Hercule Poirot décide de repartir d'Istamboul vers Paris par l'Orient-Express. À cette époque de l'année, les trains sont généralement vides mais celui-là est bizarrement plein. Cependant, Hercule réussit quand même à trouver une place. Le lendemain, on trouve le cadavre d'un Américain lardé de douze coups de couteau. L'assassin n'a pu venir de l'extérieur. Mais à l'intérieur, personne ne semble suspect.

Mon avis:
Bon bah encore un complètement fantastique. Je me suis totalement laissée emportée. Il faut dire que les huis clos sont mes préférés. Quand tout semble inextricable et impossible, quand même Hercule Poirot se met à douter je suis fan.

Poirot joue le jeu

Quatrième de couverture:
A Londres, Hercule Poirot retrouve une vieille amie, l'écrivain Ariane Oliver. Celle-ci lui fait part de ses inquiétudes. Invitée à mettre en scène une «soirée-suspense» durant le week-end à Nasse House, elle a l'intuition qu'un véritable danger entoure ce jeu. Hercule Poirot rejoint aussitôt le château. Mais la soirée tourne au drame quand la femme qui devait jouer la fausse victime est réellement retrouvée morte. Elle s'appelait Marlene Tucker et il n'existait aucune raison que quelqu'un lui en veuille. Poirot découvre vite que l'assassin ne peut être que l'un des participants...

Mon avis:
Si le meurtre est couru d'avance, l'enquête est encore une fois des plus surprenante. Peut être même un peu trop...

Le meurtre de Roger Ackroyd

Quatrième de couverture:
(bon en faite il n'y en a pas dans mon édition)
Le Dr Sheppard reçoit un appel lui indiquant que le meurtre de Roger Ackroyd vient d'être commis. Celui-ci est retrouvé poignardé dans la nuque, alors qu'il était dans son cabinet de travail, fermé de l'intérieur. Peu convaincue par l'enquêteur de la police, miss Ackroyd fait appel à Hercule Poirot, un détective privé de renom qui venait de prendre sa retraite dans la région, à King’s Abbot. Et puisque Poirot est seul sur le coup, Hasting son fidèle ami est en Argentine avec sa femme, le Dr Sheppard, narrateur de l'histoire, devint alors le confident et l'allié de Poirot dans l'enquête.


Mon avis: ici

_______________________________________

Pourquoi pas Evans?

Quatrième de couverture:
En cherchant une balle de golf, le fils du pasteur découvre, au pied des rochers un individu tombé de la falaise. Avant de passer de vie à trépas, l'homme ne dit qu'une petite phrase : « Pourquoi pas Evans ? » Le tribunal d'enquête, réuni le lendemain, conclut à l'accident. Un accident, c'est vite dit.
Qui, dans ce cas, aurait eu intérêt à fourrer, un peu plus tard, huit grains de morphine dans la bière du témoin ?
L'amie du garçon, la jeune comtesse Frankie, a son idée là-dessus. Et comme les enfants de l'aristocratie anglaise ont du temps à revendre, elle emploiera le sien à jouer, avec son petit camarade, les détectives amateurs...

Mon avis:
Frankie est très rafraichissante, elle agit d'instinct ce qui change beaucoup d'Hercule Poirot. L'histoire est bien construit et, contrairement aux autres, n'a pas ce coté complètement tarabiscoté, ce qui ne m'a pas empêché de ne pas trouver la réponse à la question.

Dix petits nègres

Quatrième de couverture:
L'Île du Nègre, à qui appartient-elle? Selon certains bruits, elle est à une star hollywoodienne. D'autres disent que l'Amirauté britannique s'y livre à des expériences ultra-secrètes. D'autres encore parlent d'un richissime Yankee... Bref, c'est la confusion la plus totale. Mais quand ils reçurent une invitation, sans savoir de qui, à passer des vacances de luxe sur l'Île du Nègre, tous les dix accoururent. Mais, une fois sur l'île, l'hôte mystérieux est absent.

Mon avis:
Encore un huis clos, et je vous l'ai dit, j'adore les huis clos. J'ai pris énormément de plaisir à lire ce livre. J'ai frissonné de peur et de surprise. Sans aucun doute l'un de mes préféré.

_______________________________________
En ce moment je lis Le train bleu et il me reste Miss Marple au Club du Mardi chez moi. Puis il faudra que je remplisse ma PAL de nouveaux Agatha Christie.

A suivre ...


Billet rédigé dans le cadre du chalenge Agatha Christie,
organisé par Les livres de George Sand et moi






Billet rédigé dans le cadre du challenge English Classics
organisé par
Mon coin lecture








Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. J'ai lu "Poirot joue le jeu" et il ne m'a pas semblé y voir apparaître le capitaine Hastings... Bizarre cette quatrième de couverture!

    RépondreSupprimer
  2. La plume et la page, bien vu! La collection dans laquelle j'ai ce roman n'a pas de quatrième de couverture, je suis allée la chercher sur le net. C'est dans le téléfilm qu'Hasting est présent et pas dans le livre. Tu as l'oeil !!!

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki