dimanche 4 mars 2012

794. Le blues du dimanche soir

C'est toujours bizarre le dimanche soir, quoiqu'on ait fait durant la semaine, quelque soit la semaine qui arrive je suis toujours un peu mélancolique le dimanche soir.
 Ce soir c'est un peu particulier parce qu'on était tous réunis à la maison. Tous c'est à dire mes parents, mes frères, la copine d'un de mes frères et sa petite fille (à la copine de mon frère pas à mon frère hein). Bref nous étions 7 à la maison (plus les deux chattes).
Ce soir nous sommes trois (plus les deux chattes toujours). Tout le monde est rentré chez lui. Sauf moi, qui suis en vacances (enfin!).
Heureusement d'ailleurs parce que je crois que j'aurais sacrément déprimé sinon.


C'est étrange de se dire qu'on à tous passé 18 ans dans la même maison, tous ensemble et que maintenant on se trouve tous séparés. Je vis à 1h25 de chez mes parents, 3h00 de chez mon frère et à 1h20 de chez mon petit frère. Le temps, les études et les amours nous ont tous séparés. C'est quand même étrange la vie quand on y pense.

Et pour couronner le tout, le beau temps n'aura duré qu'un week-end, voila le froid et la pluie de retour.
Fichu dimanche soir tient.

...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Je n'aime pas non plus le dimanche soir, après 17h en général, souvenirs d'école qui perdure aujourd'hui...

    Et pour la famille je te comprends aussi, quand mo frère a déménagé, même si ce n'était qu'à quelques minutes de la maison, c'était déjà différent... Je ne te parle pas de maintenant que je suis à des milliers de kilomètres...

    BOnne semaine Cha ;)

    RépondreSupprimer
  2. je connais bien ça surtout quand c'est le dimanche qui précède la rentrée (en effet, en seine saint denis, les vacances s'achèvent ce soir snif, snif)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec toi, je ressens exactement la même chose le dimanche soir, depuis toujours. Le sentiment que le bon temps est passé et que le travail et le stress vont reprendre.
      Ce que tu dis concernant la famille qui se sépare en grandissant, ça me rappelle une des répliques de Jo dans Les Quatre filles du docteur March (celui avec Wynona Ryder), quand sa soeur est demandée en mariage, elle dit un truc du genre : "Pourquoi les choses doivent-elles changer?". Je pense exactement comme elle. Juste qu'à cette année (scolaire), je vivais chez mes parents (oui, oui à 25 ans)et ça a été horrible de partir même si c'était pour m'installer avec mon amoureux. Je vis toujours mal le fait de ne plus être avec mes frères et soeurs, en fait, je ne me suis jamais habituée au fait que nous soyons séparés et j'attends les vacances avec impatience.

      Supprimer
    2. Oulala, j'ai fait une erreur HORRIBLE (que je crois n'avoir jamais faite), j'ai marqué "juste qu'à" au lieu de "jusqu'à" ... ^^'

      Supprimer
    3. Oh bah chacune son tour hein Meyilo.

      Camomille, oui c'est ça Pourquoi les choses changent? Enfin il faut quand même mais pas tant.

      Supprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki