dimanche 30 août 2015

1249. Nouvelle rentrée, nouveaux collègues

Demain je ferai ma quatrième année, déjà. Pour la première fois, je ne change pas d'école. C'est fou, il m'a fallu du temps pour le réaliser.
Cette année je vais découvrir une nouvelle collègue, une seule. Je fais partie des anciennes de l'école maintenant.
Dans les écoles il y a souvent des collègues types. Oui, c'est un peu cliché et caricatural et pourtant c'est une constatation basée sur ma propre expérience. Pour des raisons évidentes, je parlerai ici de collègues au féminin (oui, ce n'est pas dans le boulot qu'on rencontre son prince charmant).


- Il y a celle qui ne mange que bio. Tous les midis, elle va ramener sa gamelle pleine de choses que je ne connais pas, associées avec des graines toutes plus étranges les unes que les autres.
- Il y a la collègue réac, celle qui est la première à te parler politique et syndic et à te demander auquel tu appartiens. Elle râle et critique beaucoup, mais dans le fond elle adore son boulot. Elle en a juste marre de voir qu'on lui met des bâtons dans les roues.
- Il y a la collègue qui part en retraite l'an prochain. Facile à vivre, elle s'amuse de tous les changements qui nous font râler. De toute façon, elle, elle continuera d'utiliser ses méthodes qui fonctionnent si bien et peu importe si désormais la technique opératoire de la soustraction qu'elle enseigne n'est plus à la mode: le résultat est le même non.
- Il y a la collègue bosseuse, elle par contre elle est à la page sur toutes les nouveautés pédagogiques. Les nouveaux programmes de 2016, elle peut te les réciter par cœur !!! D'ailleurs, tu ne la vois jamais se poser en salle des maitres, sauf à 11h30 où elle vient réchauffer son tupperware tout en corrigeant ses cahiers.
- Il y a la collègue mère avant tout. L'école ce n'est qu'un boulot comme un autre et à 15h45 il faut qu'elle aille récupérer ses enfants. Non, elle ne peut pas faire de réunion le mercredi après-midi, ni le jeudi soir parce qu'il faut emmener petit dernier au judo et sœur ainée à la danse. D'ailleurs le mardi y a caté.
- Il y a la collègue rigolote, celle qui tente d’aplanir les conflits. Qui a toujours un bon mot à dire histoire de détendre l’atmosphère, même après un mot de parents remettant en cause notre façon de faire (mais pourquoi enseignez-vous l'imparfait avant le passé simple ???), même lorsque les élèves ont été horribles, même lorsque la visite de la tutrice s'est mal passée.
- Il y a pour finir la collègue stagiaire. Elle débute dans le métier et squatte la photocopieuse. C'est à se demander si elle n'a pas déjà explosé son budget. Elle tente de se glisser dans le moule comme si elle avait déjà fait ça toutes sa vie, mais en réalité elle stresse, parce que ce n'est pas un métier facile. C'est la première à sortir de la salle des maitres lorsque ça sonne (voir avant que ça sonne).


Voyons voir dans quelle catégorie sera la nouvelle...
Et vous, dans vos écoles, ça vous parle ces catégories ?

...............................................
Rendez-vous sur Hellocoton !

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

11 commentaires:

  1. Et toi, dans quelle catégorie tu es ?! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je dirai la rigolote (mais il me faudrait la confirmation des collègues).

    RépondreSupprimer
  3. Ahahah mais c'est tellement vrai j'ai beaucoup ri en lisant ça !!
    La dernière catégorie, tu peux ajouter stagiaire / suppléante, je me reconnais carrément dedans. Et je rajouterais une catégorie, la collègue instinct maternelle, celle qui te prend sous ton aile quand tu débarques, qui t'aide énormément et qui a en général à peu près l'âge de ta maman. Dans chaque école où j'ai été, il y a eu une collègue comme ça qui m'a sauvé la vie un milliard de fois.
    PS : la première qui sort lorsque ça sonne (faute inside) ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai encore jamais croisé de suppléante, mais dans le publique c'est plutôt rare.
      Je n'ai connu qu'une seule collègue maternelle et elle était un peu étouffante.
      ps: deux fois que je fais cette faute, je vais y faire plus attention.

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai que les suppléants on n'en trouve que dans le privé ;)

      Supprimer
  4. Bonne rentrée !!
    (Petite correction: je fais partie) ;)

    RépondreSupprimer
  5. Dans mon équipe, j'ai le modèle super-dynamique qui certes connaît les programmes par cœur de TOUS les niveaux mais aussi mène 5 projets à la fois, qui du coup te file des complexes, mais te pousse à te bouger aussi ! Et le modèle-homme en "fin de parcours" (^^) qui tape à 2 doigts sur son clavier et redemande tous les 15 jours "Comment on fait pour aller sur la boîte-mail académique, déjà ?", toujours soucieux de bien faire mais qui balise toujours autant après 30 ans de carrière quand on prononce le mot "inspection"... J'ai aussi le modèle "super-sympa-maternante", et le modèle "mère de famille-faut que je rentre vite ma fille est seule à la maison" (16 ans maintenant, la fille...)
    Quel modèle je suis, moi ? La tranquille avec touches d'humour, j'espère !

    (et puisque tu demandes... : ligne 3, "je fais partiE", plus loin : "qu'on lui meT des bâtons", "où (avec accent) elle vient réchauffer", "caté" : sans h, catéchisme j'imagine, pas cathédrale ! ^^, et enfin... il manque un "r" à finir dans ta dernière catégorie.

    Je ne juge pas, hein, moi aussi j'en fais plein des petites erreurs d'inattention, et même en se relisant 15 fois je sais bien qu'on en laisse toujours passer...

    Et surtout... BONNE RENTRÉE À TOI !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'ai aussi le modèle-homme en "fin de parcours", exactement le même que toi! C'est quand même marrant de retrouver ces mêmes modèles dans nos écoles.
      Je me demande du coup si c'est pareil dans tous les métiers.

      (merci pour les fautes, je me rends compte que je fais souvent les mêmes ça me permet d'en éliminer)

      Bonne rentrée à toi aussi !!!

      Supprimer
  6. Alors la nouvelle, quelle catégorie?

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki