samedi 26 septembre 2020

1635. Et de quatre semaines, ou comment je trouve ma place de maitresse en Petite Section

- 26/09/2020 - 
 Voilà déjà (seulement) quatre semaines que je suis maitresse en petite section. J'ai l'impression que ça fait bien plus car je continue d'être épuisée. Voilà longtemps que je n'avais pas ressenti une fatigue pareille et pourtant chaque rentrée est un moment vraiment fatiguant, où on a l'impression d'être étiré dans toutes les directions, tant il y a de choses à faire en peu de temps.
 

Dans mon dernier article où je vous parlais de la rentrée, je vous racontais à quel point elle avait été violente et difficile. La transition entre l'élémentaire et la maternelle est compliquée. Avec la petite section encore plus. Je continue de dire que c'est un monde à part.
C'est incroyable comme quelques mois de plus ou de moins chez un enfant changent tout. Certains enfants de ma classe n'ont même pas encore 3 ans !
 
Je crois que j'ai voulu aller trop vite avec eux, l'habitude de l'élémentaire et des programmes à tenir. Je crois qu'il me fallait m'autoriser à prendre le temps de trouver mes marques et de m'approprier les lieux. J'ai aussi beaucoup d'envies et d'idées (6 ans que je voulais retourner en maternelle, j'ai eu le temps d'y réfléchir) qui me font me disperser.
Alors, doucement, je ralentis. 
Je prends le temps de me poser avec eux, de me poser tout court, de les observer, de les écouter. 
Le rythme de travail de l'élémentaire me manque, mais il est compensé par les demandes incessantes de mes loulous (ou mes chouchous, ça dépend des moments. Ils adorent quand je les appelle les chouchous). Ils sont si fiers quand ils réussissent une activité.
 

J'ai mis en place plusieurs ateliers "tiroirs": des petits tiroirs remplis d'activités à faire en autonomie. En plus de l'activité elle-même, les enfants apprennent à se poser sur une table, à travailler seul, en silence, à ranger. C'est en cours (plus ou moins selon les enfants). Ils adorent ces petits tiroirs qui leur demandent beaucoup de concentration (ils aiment beaucoup moins les ranger).

Mardi j'ai encore changé les meubles de place. Je comment à être vraiment satisfaite de ce que ça donne. Il y a bien encore cet îlot de six tables individuelles que je souhaiterais changer pour une grande table, mais je n'ai pas trouvé mon bonheur à la cave: j'y retournerai ! 
 
Alors oui, ça reste difficile. J'ai encore trois/quatre petits loulous qui pleurent en arrivant le matin, mais il n'en reste qu'un seul qui continue de pleurer une partie de la matinée. Tous les autres arrivent dans le couloir avec un grand sourire et entrent en classe sans aucun problème. Je dirai même qu'ils sont contents de venir, de retrouver les copains et de venir me coller. J'ai le droit à de grands câlins. J'ai reçu mon premier bouquet de feuilles cette semaine: ça m'a touché.

Le dortoir devient de plus en plus facile, les enfants sont épuisés de leur matinée et connaissent désormais les lieux. Ils dorment et ronflent comme des biens heureux. 
Les loulous sont contents de savoir se rhabiller "seuls" (je suis très exigeante sur l'autonomie). Il y a encore beaucoup de pantalons ou de chaussures à l'envers, mais petit à petit chacun apprend à son rythme (les chaussettes nous donnent beaucoup de fil à retordre) et je crois que je vais acheter des chausses-pieds pour qu'ils puissent mettre leurs chaussures seuls (arggg les bottines).
 

Je suis toujours très surprise de leur côté "casse cou" en récréation ou en motricité, ils n'hésitent pas à escalader l'échelle de corde, ils dévalent le toboggan, ils entrent dans le tunnel sans soucis et grimpent sur la structure sans se poser de questions. Moi qui pensais être entourée de poussins à chaque récréation ou changement de lieux ...

J'ai encore du mal à me faire entendre et écouter quand je m'adresse au groupe complet. C'est difficile de maintenir leur attention à tous et ils restent concentrés si peu de temps... 
Il faut vraiment que j'augmente mes connaissances en comptines et jeux de doigts !
 
En quatre semaines ils ont déjà beaucoup changé, mais je crois bien que moi aussi.

...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

4 commentaires:

  1. C'est merveilleux de te lire et de voir tout l'amour que tu réserves à ces petits chouchous (trop mignon ^_^) !! Profite bien du week-end pour te reposer et, même si ce n'est pas mon fiston que tu as en classe, je te dis quand même - ainsi qu'à tes collègues : MERCI ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avouerai même qu'ils m'ont manqué pendant les vacances ;)
      Je prends le merci, il fait beaucoup de bien! (n'hésite pas à le partager avec le maitre de ton Lardon.

      Supprimer
  2. C'est chouette de lire ton évolution et leur évolution dans ta classe :) Ma directrice a son fil qui vient d'entrer en maternelle et il pleure encore après 4 semaines... Je suis toujours épatée par votre boulot <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai un qui a pleuré pendant les 7 semaines et je pense qu'il va recommencer demain. Ca c'est vraiment dur !

      Supprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...